Documents  CREDIT A LA CONSOMMATION | enregistrements trouvés : 55

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

- 1p

Les établissements français spécialisés dans le crédit à la consommation ont une forte rentabilité par rapport aux autres établissements bancaires.

Services aux entreprises et aux particuliers ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1p

Les établissements de crédit jugent insuffisant l'actuel fichier des incidents de paiement géré par la Banque de France. La Cnil redouble de vigilance sur la collecte et l'échange d'informations liées à la prévention de la fraude et des impayés dans le crédit à la consommation. Certains sont partisans d'un enrichissement du fichier dit "négatif" (uniquement les incidents de paiement), les autres veulent un fichier beaucoup plus ample, recensant les encours de tous les détenteurs d'un crédit à la consommation même lorsque aucun problème n'est relevé.
Les établissements de crédit jugent insuffisant l'actuel fichier des incidents de paiement géré par la Banque de France. La Cnil redouble de vigilance sur la collecte et l'échange d'informations liées à la prévention de la fraude et des impayés dans le crédit à la consommation. Certains sont partisans d'un enrichissement du fichier dit "négatif" (uniquement les incidents de paiement), les autres veulent un fichier beaucoup plus ample, recensant ...

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; PROTECTION DES DONNEES

... Lire [+]

U V

- 1 p

Après des désillusions, les sites de crédit immobilier en ligne commencent à changer de modèle économique. Certains parient sur l'ouverture d'agences ayant pignon sur rue, d'autres se lancent dans le crédit à la consommation.

Services aux entreprises et aux particuliers ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER ; IMMOBILIER

... Lire [+]

U V

Styles de vie et modes de consommation dans l'univers de la maison : la maison perçue, la maison vécue, la maison créée, des maisons et des hommes (cinq profils d'attitudes).
La consommation des ménages sur dix grands marchés : le meuble, l'électroménager, la TV-Hi-fi, la micro-informatique grand public, la téléphonie, la photo, le bricolage, le jardinage, le sport, le crédit à la consommation.
Styles de vie et modes de consommation dans l'univers de la maison : la maison perçue, la maison vécue, la maison créée, des maisons et des hommes (cinq profils d'attitudes).
La consommation des ménages sur dix grands marchés : le meuble, l'électroménager, la TV-Hi-fi, la micro-informatique grand public, la téléphonie, la photo, le bricolage, le jardinage, le sport, le crédit à la consommation.

CONSOMMATION ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; MATERIEL DE BRICOLAGE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; ELECTROMENAGER ; MEUBLE ; SPORT ; STYLE DE VIE ; TELEPHONIE

... Lire [+]

U V

- 1 p

L'Association française des sociétés financières a rencontré Renaud Dutreil au sujet des problèmes du surendettement en France et du projet de directive européenne portant sur le crédit à la consommation

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

L'Observateur Cetelem 2003 | CETELEM 01/2002

Document sectoriel

U V

- La consommation des ménages sur dix grands marchés : le meuble, l'électroménager, la TV-Hi-fi, la micro-informatique grand public, la téléphonie, la photo, le bricolage, le jardinage, le sport, le crédit à la consommation.
- L'enseigne cherche ses marques, marque-produit et consommateur.
- La consommation 2003, les raisons d'y croire : baromètre de la consommation.

FRANCE ; HAUTE-GARONNE ; CONSOMMATION ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; MATERIEL DE BRICOLAGE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; ELECTROMENAGER ; MEUBLE ; SPORT ; STYLE DE VIE ; TELEPHONIE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La loi sur la sécurité financière, publiée le 2 août, renforce l'encadrement de la vente des crédits à la consommation pour prévenir les problèmes de surendettement. A partir de juillet 2004, l'information des personnes souscrivant un contrat d'assurance-vie sera renforcée. Les contrats seront plus détaillés. La loi crée également un fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages.
La loi sur la sécurité financière, publiée le 2 août, renforce l'encadrement de la vente des crédits à la consommation pour prévenir les problèmes de surendettement. A partir de juillet 2004, l'information des personnes souscrivant un contrat d'assurance-vie sera renforcée. Les contrats seront plus détaillés. La loi crée également un fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages.

Réglementation ; Réglementation ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; DEFENSE DU CONSOMMATEUR ; ASSURANCE-VIE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La Loi Chatel qui a vient d'être adoptée renforce la protection des consommateurs. La résiliation des contrats tacitement renouvelables sera rendue plus facile, en obligeant les prestataires de services à prévenir les consommateurs un mois avant la date limite de renouvellement. L'encadrement du crédit revolving présent dans 80% des dossiers de surendettement sera renforcé. La Loi Chatel met fin à l'interdiction de la publicité pour le crédit gratuit hors du lieu de vente..
La Loi Chatel qui a vient d'être adoptée renforce la protection des consommateurs. La résiliation des contrats tacitement renouvelables sera rendue plus facile, en obligeant les prestataires de services à prévenir les consommateurs un mois avant la date limite de renouvellement. L'encadrement du crédit revolving présent dans 80% des dossiers de surendettement sera renforcé. La Loi Chatel met fin à l'interdiction de la publicité pour le crédit ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les campagnes des spécialistes du crédit à la consommation se succèdent pour proposer des taux attractifs. La concurrence des distributeurs et la morosité du marché contribuent à la guerre des taux.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Alors que la dynamique de croissance des crédits à la consommation s'est accrue, celle des crédits immobiliers s'est infléchie au premier semestre à 8 %.

Economie et Conjoncture ; Services aux entreprises et aux particuliers ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER

... Lire [+]

U V

- 52 p

- La consommation des ménages sur dix grands marchés (le meuble, l'électroménager, la TV-Hi-fi-vidéo, la micro-informatique grand public, le sport, le bricolage, l'automobile, la moto et le scooter, le crédit à la consommation) dans onze pays européens : Espagne, Portugal, Italie, France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie. Estimation des budgets des ménages, en intégrant les différences de revenus dans les pays étudiés.
- La consommation des ménages en France pour les mêmes secteurs, plus la photographie et le jardinage. Pour chaque secteur, un tableau indique les dépenses des ménages par département.
- La consommation des ménages sur dix grands marchés (le meuble, l'électroménager, la TV-Hi-fi-vidéo, la micro-informatique grand public, le sport, le bricolage, l'automobile, la moto et le scooter, le crédit à la consommation) dans onze pays européens : Espagne, Portugal, Italie, France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie. Estimation des budgets des ménages, en intégrant les différences de revenus ...

Economie et Conjoncture ; UNION EUROPEENNE ; FRANCE ; CONSOMMATION PAR PRODUIT ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; MEUBLE ; ELECTROMENAGER ; MATERIEL DE BRICOLAGE ; JARDINERIE ; ARTICLE DE SPORT ; MOTOCYCLE ; CHAINE HAUTE-FIDELITE ; MATERIEL VIDEO ; MICRO-INFORMATIQUE DOMESTIQUE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le crédit à la consommation se développe sur internet. Environ 15% des prêts et 25 % des clients sont captés sur le web. Les volumes collectés devraient doubler d'ici deux à trois ans. Les sociétés de crédit bénéficient du fort équipement de ménages en ADSL et de l'explosion du commerce en ligne.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; INTERNET ; COMMERCE ELECTRONIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Grâce à un marché immobilier dynamique, les Français n'ont pas hésité à emprunter pour consommer. Selon la Banque de France, les crédits à l'habitat ont augmenté de 15% l'an dernier, soit un rythme double de celui des crédits à l'investissement des entreprises.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Selon l'Observatoire de l'endettement, 31 % des 55-64 ans et 17 % des plus de 65 ans, détiennent un crédit à la consommation. Face à ce vivier de clientèle, les banques adaptent leur offre. Les seniors s'endettent surtout pour améliorer leur habitat.

Economie et Conjoncture ; Commerce et distribution ; FRANCE ; SENIOR ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR

... Lire [+]

U H

- 27 p

50,9 % des ménages français détenaient au moins un crédit fin 2006, ce qui est un niveau élevé. La baisse observée par rapport à l'an dernier (52,6 %) est essentiellement due à un moindre recours aux crédits de trésorerie. 30,2 % des ménages détenaient des crédits immobiliers, c'est un des taux les plus élevés depuis 10 ans, stable par rapport à l'an dernier (30,5 %). L'allongement de la durée des prêts (17,8 ans en 2006 contre 12,8 ans en 1993) ainsi que les conditions de crédit particulièrement attractives (taux moyens de 4,1 % en 2006) favorisent toujours le recours au crédit immobilier. Ainsi, 22,9 % des ménages sont endettés au titre de l'accession à la propriété, contre 21,8 % il y a 3 ans. Les ménages estiment que leur situation financière ne se dégrade plus, mais se stabilise, ils ont en effet un comportement rationnel, et leur sentiment varie dans les mêmes termes que des indicateurs comme le taux de chômage. Ils devraient, cependant, réduire leur recours au crédit à l'avenir.
50,9 % des ménages français détenaient au moins un crédit fin 2006, ce qui est un niveau élevé. La baisse observée par rapport à l'an dernier (52,6 %) est essentiellement due à un moindre recours aux crédits de trésorerie. 30,2 % des ménages détenaient des crédits immobiliers, c'est un des taux les plus élevés depuis 10 ans, stable par rapport à l'an dernier (30,5 %). L'allongement de la durée des prêts (17,8 ans en 2006 contre 12,8 ans en 1993) ...

ENDETTEMENT DES MENAGES ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER

... Lire [+]

U V

- n° 1131 - 4 p

Près de 47 % des ménages étaient endettés à titre privé début 2004. Ils étaient 43 % début 1992. Cette différence est plutôt due à la diffusion du crédit à la consommation, notamment auprès des jeunes générations. Le motif principal d'endettement reste cependant l'achat d'une résidence principale : il concerne plus de 20 % des ménages et représente début 2004 près de 70 % de la dette domestique des ménages. L'endettement à l'habitat va de pair avec des revenus confortables souvent tirés de l'activité des deux conjoints. Le recours exclusif au crédit à la consommation caractérise plutôt les classes moyennes bien qu'il touche de manière plus homogène l'ensemble des catégories de revenus. Dans un cas comme dans l'autre, le poids des remboursements décroît fortement pour les revenus les plus élevés.
Près de 47 % des ménages étaient endettés à titre privé début 2004. Ils étaient 43 % début 1992. Cette différence est plutôt due à la diffusion du crédit à la consommation, notamment auprès des jeunes générations. Le motif principal d'endettement reste cependant l'achat d'une résidence principale : il concerne plus de 20 % des ménages et représente début 2004 près de 70 % de la dette domestique des ménages. L'endettement à l'habitat va de pair ...

Economie et Conjoncture ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER ; ENDETTEMENT DES MENAGES

... Lire [+]

U V

- 3 p

Comme le courtage en travaux ou le conseil en gestion de patrimoine, le courtage en crédit fait partie des créneaux du service aux particuliers qui ont émergé ces dernières années. Le métier d'intermédiaire en opérations des banques est très strictement réglementé depuis deux ou trois ans. En France, 18% du marché du prêt immobilier s'effectue sous forme de courtage contre 60 % dans les pays anglo-saxons. La part de marché du courtage en France pourrait donc fortement progresser.
Comme le courtage en travaux ou le conseil en gestion de patrimoine, le courtage en crédit fait partie des créneaux du service aux particuliers qui ont émergé ces dernières années. Le métier d'intermédiaire en opérations des banques est très strictement réglementé depuis deux ou trois ans. En France, 18% du marché du prêt immobilier s'effectue sous forme de courtage contre 60 % dans les pays anglo-saxons. La part de marché du courtage en France ...

Services aux entreprises et aux particuliers ; COURTAGE ; CREDIT IMMOBILIER ; INTERMEDIAIRE FINANCIER ; FRANCHISE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Créée à Muret en 1996, la société VEGALIS est devenue leader en France dans le domaine des prestations de services financiers, avec pour spécificité la restructuration de crédits et de dettes en cas de surendettement. Depuis 2002, elle a développé son concept en franchise, et compte aujourd'hui 24 délégués franchisés intervenant sur plus de 40 secteurs.
Créée à Muret en 1996, la société VEGALIS est devenue leader en France dans le domaine des prestations de services financiers, avec pour spécificité la restructuration de crédits et de dettes en cas de surendettement. Depuis 2002, elle a développé son concept en franchise, et compte aujourd'hui 24 délégués franchisés intervenant sur plus de 40 secteurs.

Vie des Entreprises ; Services aux entreprises et aux particuliers ; MURET ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; ENDETTEMENT DES MENAGES ; VEGALIS

... Lire [+]

U V

- 1 p

L'endettement des ménages a représenté en 2006 plus des deux tiers de leur revenu disponible. Ce nouveau record est dû à la progression des crédits à l'habitat. Fin 2006, la dette des ménages se montait à 68,4% de leur revenu brut contre 64,1% en 2005.

Economie et Conjoncture ; ENDETTEMENT DES MENAGES ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; LOGEMENT

... Lire [+]

U V

- 1 p

La filiale de BNP-PARIBAS se restructure. Le réseau CETELEM, qui compte actuellement une centaine d'agences nationales sera réduit à 17 plates-formes de 80 à 100 personnes. En région Sud, les bureaux de Toulouse, Montpellier, Pau et Nice fermeront au profit d'une consolidation sur Bordeaux et Marseille. La cinquantaine de salariés des quatre agences toulousaines s'inquiète de cette réorganisation. La direction assure qu'aucun licenciement sec n'aura lieu.
La filiale de BNP-PARIBAS se restructure. Le réseau CETELEM, qui compte actuellement une centaine d'agences nationales sera réduit à 17 plates-formes de 80 à 100 personnes. En région Sud, les bureaux de Toulouse, Montpellier, Pau et Nice fermeront au profit d'une consolidation sur Bordeaux et Marseille. La cinquantaine de salariés des quatre agences toulousaines s'inquiète de cette réorganisation. La direction assure qu'aucun licenciement sec ...

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; ETABLISSEMENT FINANCIER

... Lire [+]

U V

- 1 p

La filiale bancaire de GDF, SOLFEA, effectue un "premier test de sensibilité" pour proposer aux particuliers des financements personnels, sans finalité imposée, au taux compétitif de 3,90 %. Le développement de l'offre financière bénéficie du fichier clientèle de l'opérateur.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; GAZ DE FRANCE

... Lire [+]

U H

- 27 p

Conclusions du rapport de l'Observatoire des Crédits aux Ménages portant sur l'année 2007 :
-13,8 millions de ménages avaient un crédit (52%, un des niveaux les plus élevés depuis 1989, 450.000 ménages supplémentaires par rapport à 2006).
-30,6% des ménages avaient un crédit immobilier (30,2% en 2006). La durée moyenne d'un prêt immobilier s'élève à 19 ans.
-20,3% des ménages de moins de 30 ans sont accédants (le taux le plus élevé depuis 1989, +2,5 points en un an) avec un recul dans leur usage des crédits de trésorerie (36,8% contre 40,4 % en 2006).
-Les crédits de trésorerie (automobile, amélioration de l'habitat, équipement ménager, prêts personnels, crédits renouvelables et opérations de location avec option d'achat) concernent un tiers des ménages (un des plus hauts niveaux observés). Au total, plus de 10 millions de crédits ont été octroyés aux ménages, soit une augmentation de 5,2% en un an.
-Les seniors utilisent le crédit à la consommation (21,1% des 65 ans et plus).
-Les ménages sont nombreux à penser souscrire un crédit : 5,9% pour un crédit immobilier (4,9% fin 2006) et 5,1% pour un crédit de trésorerie (4,5 % en 2006).
Le résultat de plusieurs années d'observation des pratiques d'endettement des ménages est que, pour la plupart d'entre eux, les ménages endettés vivent mieux leur rapport à l'endettement aujourd'hui qu'il y a 6 ou même 12 ans. Le poids ressenti et exprimé des charges de remboursement reste par exemple supportable pour une majorité d'entre eux. Le recours au crédit est bien avant tout un élément décisif de réalisation des projets, tant immobiliers que de consommation. Les évolutions récemment observées montrent que la détérioration du rapport des ménages au crédit s'explique essentiellement par la dégradation de leur environnement économique et financier.
Conclusions du rapport de l'Observatoire des Crédits aux Ménages portant sur l'année 2007 :
-13,8 millions de ménages avaient un crédit (52%, un des niveaux les plus élevés depuis 1989, 450.000 ménages supplémentaires par rapport à 2006).
-30,6% des ménages avaient un crédit immobilier (30,2% en 2006). La durée moyenne d'un prêt immobilier s'élève à 19 ans.
-20,3% des ménages de moins de 30 ans sont accédants (le taux le plus élevé depuis ...

ENDETTEMENT DES MENAGES ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER

... Lire [+]

U V

- 1 p

Après un tassement en décembre dernier, la production de crédits aux entreprises est repartie à la hausse, pour atteindre 306,9 milliards d'euros en février. Ce constat laisse les trésoriers et certaines banques quelque peu perplexes. Les crédits aux ménages poursuivent leur recul modéré.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 2 p

Depuis longtemps annoncé, le ralentissement de l'offre de crédit se lit désormais dans les chiffres, selon les dernières statistiques de la Banque de France. Depuis le début de l'année, la production de crédit immobilier des banques aurait baissé de 10 %. Sur les crédits à la consommation, les volumes accordés restent, eux, relativement stables depuis un an. Quant au financement des entreprises, les chiffres de la Banque de France montrent les premiers signes d'un ralentissement sensible, "le durcissement annoncé par les banques sur les conditions des critères d'octroi de crédit commence à se traduire dans les chiffres" indique un expert bancaire.
Depuis longtemps annoncé, le ralentissement de l'offre de crédit se lit désormais dans les chiffres, selon les dernières statistiques de la Banque de France. Depuis le début de l'année, la production de crédit immobilier des banques aurait baissé de 10 %. Sur les crédits à la consommation, les volumes accordés restent, eux, relativement stables depuis un an. Quant au financement des entreprises, les chiffres de la Banque de France montrent les ...

Economie et Conjoncture ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT IMMOBILIER ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

La proposition de loi de Philippe Marini, ambitieuse sur la responsabilité de prêteurs, qui devait être discutée au Sénat le 11 février, a été retirée. Le rapporteur juge préférable la réforme, plus tempérée, engagée par Christine Lagarde dans le cadre de la transposition de la directive européenne.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le gouvernement cherche une alternative à l'interdiction de la distribution de crédits renouvelables attachée à des cartes de fidélité. Il compte aussi réformer les plafonds des taux des crédits. Les emprunteurs disposeront de deux fois plus de temps pour se rétracter. Le projet de loi sera transmis au Conseil d'Etat en fin de semaine.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 10 p

Le gouvernement devrait adopter, mi-avril, en Conseil des ministres, un projet de loi réformant le crédit à la consommation. L'objectif est de moraliser les pratiques incitant les consommateurs à souscrire des crédits pour leurs achats de consommation courante. Selon la CCIP, il ne faudrait pas que l'accroissement des contraintes légales pèsent trop lourdement sur les professionnels et ralentissent les transactions, au détriment de la compétitivité de nos entreprises. Principales propositions : veiller à une présentation claire et non équivoque de la publicité sur les crédits, clarifier les conditions de remboursement, renforcer l'accès à l'information sur les revenus et le niveau d'endettement du consommateur-emprunteur, subordonner un éventuel allongement du délai de rétractation du consommateur de 7 à 14 jours à des contreparties en faveur du professionnel, préserver les droits des professionnels dans les procédures de traitement des dossiers de surendettement.
Le gouvernement devrait adopter, mi-avril, en Conseil des ministres, un projet de loi réformant le crédit à la consommation. L'objectif est de moraliser les pratiques incitant les consommateurs à souscrire des crédits pour leurs achats de consommation courante. Selon la CCIP, il ne faudrait pas que l'accroissement des contraintes légales pèsent trop lourdement sur les professionnels et ralentissent les transactions, au détriment de la c...

Commerce et distribution ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

L'activité de prêts à la consommation et à l'habitat pour les ménages, d'affacturage et de financement de l'équipement pour les entreprises connaît une chute sans précédent depuis 1993. Sur les trois mois de début 2009, l'octroi de nouveaux crédits à la consommation est en chute de 12,8 % à 9,4 milliards d'euros. Tous les types de prêts sont affectés, et le constat est identique dans le crédit aux entreprises.
L'activité de prêts à la consommation et à l'habitat pour les ménages, d'affacturage et de financement de l'équipement pour les entreprises connaît une chute sans précédent depuis 1993. Sur les trois mois de début 2009, l'octroi de nouveaux crédits à la consommation est en chute de 12,8 % à 9,4 milliards d'euros. Tous les types de prêts sont affectés, et le constat est identique dans le crédit aux entreprises.

Economie et Conjoncture ; CREDIT ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; RELATIONS ENTREPRISE-CLIENTELE ; CREDIT IMMOBILIER

... Lire [+]

U V

- 1 p

La création du livret fait partie d'un arsenal de 18 mesures élaborées par deux députés UMP, Jérôme Bignon et Jean-Pierre Gorges, visant à développer la microfinance en France. Elles passeraient, selon les cas, par des mesures législatives ou réglementaires. L'objectif du livret serait à la fois de réunir de nouvelles ressources pour le fonctionnement de la microfinance, mais aussi de stimuler la concurrence entre banques sur ce segment. Ni le plafond de dépôt ni le niveau de rémunération du livret envisagé n'ont encore été définis, mais l'idée a déjà été présentée à plusieurs banques.
La création du livret fait partie d'un arsenal de 18 mesures élaborées par deux députés UMP, Jérôme Bignon et Jean-Pierre Gorges, visant à développer la microfinance en France. Elles passeraient, selon les cas, par des mesures législatives ou réglementaires. L'objectif du livret serait à la fois de réunir de nouvelles ressources pour le fonctionnement de la microfinance, mais aussi de stimuler la concurrence entre banques sur ce segment. Ni le ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; CREDIT ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; REFORME ECONOMIQUE ; POLITIQUE DU CREDIT

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le crédit à la consommation se termine sur une note positive. La production de nouveaux crédits a progressé de 0,9 % entre novembre 2008 et novembre 2009. C'est au crédit automobile que l'on peut attribuer cette embellie. Pour les acteurs du marché, cette bonne nouvelle reste toute relative. La demande est actuellement stimulée par la baisse à venir de la prime à la casse, qui encourage les consommateurs à changer de véhicules dès à présent.
Le crédit à la consommation se termine sur une note positive. La production de nouveaux crédits a progressé de 0,9 % entre novembre 2008 et novembre 2009. C'est au crédit automobile que l'on peut attribuer cette embellie. Pour les acteurs du marché, cette bonne nouvelle reste toute relative. La demande est actuellement stimulée par la baisse à venir de la prime à la casse, qui encourage les consommateurs à changer de véhicules dès à présent.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; AUTOMOBILE ; COMPORTEMENT D'ACHAT

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les députés ont adopté en première lecture le projet de loi visant à mieux encadrer ces crédits afin d'en éviter les dérives. Ce texte, qui doit encore être examiné par les sénateurs, encadre la publicité et la distribution des crédits à la consommation, améliore l'information des consommateurs et surtout leur permet de choisir entre plusieurs types de crédit à la consommation.
Les députés ont adopté en première lecture le projet de loi visant à mieux encadrer ces crédits afin d'en éviter les dérives. Ce texte, qui doit encore être examiné par les sénateurs, encadre la publicité et la distribution des crédits à la consommation, améliore l'information des consommateurs et surtout leur permet de choisir entre plusieurs types de crédit à la consommation.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les sénateurs ont définitivement adopté le texte hier soir. Seule une disposition entrera en vigueur dès la publication de la loi, début juillet : la création du comité chargé d'étudier la mise en oeuvre du fichier positif. Les autres réformes commenceront à s'appliquer dès septembre. Les consommateurs ne pourront se voir imposer l'assurance de leur banque prêteuse pour l'achat d'un bien immobilier. Mais il faudra attendre mai 2011 pour que l'emprunteur bénéficie de l'encadrement du crédit renouvelable, choisisse son type de crédit au-delà de 1.000 euros ou encore soit contraint de fournir des justificatifs pour contracter un crédit sur le lieu de vente.
Les sénateurs ont définitivement adopté le texte hier soir. Seule une disposition entrera en vigueur dès la publication de la loi, début juillet : la création du comité chargé d'étudier la mise en oeuvre du fichier positif. Les autres réformes commenceront à s'appliquer dès septembre. Les consommateurs ne pourront se voir imposer l'assurance de leur banque prêteuse pour l'achat d'un bien immobilier. Mais il faudra attendre mai 2011 pour que ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; REFORME ECONOMIQUE ; DEFENSE DU CONSOMMATEUR

... Lire [+]

U V

- 1 p

Selon la dernière enquête de la BANQUE DE FRANCE, la demande de crédits des entreprises est repartie à la hausse au troisième trimestre. L'augmentation des besoins de financement liés à la reprise des investissements l'emporte sur les compressions de stocks et la moindre fréquence des restructurations de dette. Le redémarrage de la demande s'est accompagné d'un léger assouplissement des conditions d'octroi surtout pour les grandes entreprises. En revanche, la demande du crédit à la consommation qui semblait reprendre depuis fin 2009 a stagné au troisième trimestre.
Selon la dernière enquête de la BANQUE DE FRANCE, la demande de crédits des entreprises est repartie à la hausse au troisième trimestre. L'augmentation des besoins de financement liés à la reprise des investissements l'emporte sur les compressions de stocks et la moindre fréquence des restructurations de dette. Le redémarrage de la demande s'est accompagné d'un léger assouplissement des conditions d'octroi surtout pour les grandes entreprises. ...

Economie et Conjoncture ; BANQUE DE FRANCE ; BANQUE ; ENTREPRISE ; CREDIT ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Depuis le 1er novembre, le volet surendettement de la loi du 1er juillet 2010 sur "la réforme du crédit à la consommation" est entré en vigueur. Parmi les mesures destinées à accompagner les 750.000 ménages croulant sous les dettes, figurent sept nouveautés.

Commerce et distribution ; ENDETTEMENT DES MENAGES ; BUDGET DES MENAGES ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Selon l'Observatoire des crédits, 49,5 % des ménages détenaient un crédit en 2010, soit le pourcentage le plus bas depuis dix ans. Ce recul enclenché il y a deux ans tient pour l'essentiel à celui de l'usage des cartes en magasin de 9,6 % en 2008 à 6,8 % aujourd'hui. Les ménages se sont aussi moins endettés auprès de leur banque, mais dans une moindre proportion (19,7 % en 2010 contre 21,5 % en 2008). Seuls 4,1 % des ménages envisagent en effet de souscrire un crédit à la consommation d'ici à juin, ce qui marque le troisième repli consécutif. Dans les prochains six mois, seuls 4,8 % des ménages envisagent de souscrire un crédit immobilier, autant qu'en 2008, soit l'anticipation la plus basse depuis 2001.
Selon l'Observatoire des crédits, 49,5 % des ménages détenaient un crédit en 2010, soit le pourcentage le plus bas depuis dix ans. Ce recul enclenché il y a deux ans tient pour l'essentiel à celui de l'usage des cartes en magasin de 9,6 % en 2008 à 6,8 % aujourd'hui. Les ménages se sont aussi moins endettés auprès de leur banque, mais dans une moindre proportion (19,7 % en 2010 contre 21,5 % en 2008). Seuls 4,1 % des ménages envisagent en effet ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; MENAGE ; CARTE DE CREDIT ; COMPORTEMENT D'ACHAT

... Lire [+]

U V

- 1 p

Très active, en France, sur le front de la protection des consommateurs de produits financiers, la ministre de l'Economie a annoncé son intention d'ajouter ce thème à l'agenda de la présidence française du G20. S'exprimant devant le Comité consultatif du secteur financier, Christine Lagarde a assigné au CCSF quatre priorités pour 2011. Sur les frais bancaires, le CCSF doit suivre l'arrivée des "forfaits sécurité" destinés aux clientèles fragiles, et constituer d'ici l'été son observatoire des pratiques. Les autres priorités ont trait à l'assurance.
Très active, en France, sur le front de la protection des consommateurs de produits financiers, la ministre de l'Economie a annoncé son intention d'ajouter ce thème à l'agenda de la présidence française du G20. S'exprimant devant le Comité consultatif du secteur financier, Christine Lagarde a assigné au CCSF quatre priorités pour 2011. Sur les frais bancaires, le CCSF doit suivre l'arrivée des "forfaits sécurité" destinés aux clientèles ...

Economie et Conjoncture ; DROIT DE LA CONSOMMATION ; PLACEMENT FINANCIER ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le dernier train de mesures sur les réserves d'argent entre en vigueur ce 2 mai. Le flou demeure sur les stratégies que les banques adopteront. Certaines voix s'élèvent pour mettre en garde contre les contournements possibles de ces nouvelles mesures.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; BANQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Alors que le coût du crédit renouvelable diminue, plusieurs freins limitent la pleine application de la loi Lagarde. Les emprunteurs manquent d'informations sur les alternatives aux réserves d'argent et ne parviennent pas à imposer leur assurance pour un crédit immobilier.

Commerce et distribution ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Un an après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde sur le crédit à la consommation, une enquête de Que Choisir à Toulouse montre que les pratiques n'ont pas beaucoup évolué.

Commerce et distribution ; TOULOUSE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR

... Lire [+]

U V

- 2 p

Un an après son entrée en vigueur, l'UFC Que Choisir dresse un constat sévère sur l'application de la loi Lagarde sur le crédit renouvelable : le crédit renouvelable reste beaucoup trop présent. Il reste proposé dans 36 % des cas et, dans 78 % de ceux-ci, il n'est accompagné d'aucune offre alternative. L'association souligne encore l'information insuffisante du consommateur sur le lieu de vente. La vérification de la solvabilité de l'emprunteur est toujours quasi inexistante.
Un an après son entrée en vigueur, l'UFC Que Choisir dresse un constat sévère sur l'application de la loi Lagarde sur le crédit renouvelable : le crédit renouvelable reste beaucoup trop présent. Il reste proposé dans 36 % des cas et, dans 78 % de ceux-ci, il n'est accompagné d'aucune offre alternative. L'association souligne encore l'information insuffisante du consommateur sur le lieu de vente. La vérification de la solvabilité de l'emprunteur ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR ; CREDIT

... Lire [+]

U V

- 1 p

En seulement quelques mois d'activité, Prêt d'Union, l'intermédiaire de crédit à la consommation entre particuliers, vient d'atteindre un rythme de plus de 1 M d'euros de crédits accordé par mois (soit 250 prêts). Il accueille à son capital AG2R La Mondiale et Weber Investissement, aux côtés de Crédit Mutuel Arkéa.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT AU PARTICULIER ; ETABLISSEMENT FINANCIER

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le gouvernement devrait proposer de nouvelles mesures d'encadrement du crédit renouvelable dans le projet de loi sur la consommation présenté au printemps 2013.

Commerce et distribution ; FRANCE ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

L'idée ne fait pas consensus, mais la concertation sur la création d'un "registre national des crédits aux particuliers" se poursuit. Ce fichier positif, recensant tous les crédits souscrits par un emprunteur devrait voir le jour dans le cadre d'une loi qui va présenter, fin avril, le ministre de la Consommation, Benoît Hamon. Ce fichier devra être consulté avant d'accorder un crédit.
L'idée ne fait pas consensus, mais la concertation sur la création d'un "registre national des crédits aux particuliers" se poursuit. Ce fichier positif, recensant tous les crédits souscrits par un emprunteur devrait voir le jour dans le cadre d'une loi qui va présenter, fin avril, le ministre de la Consommation, Benoît Hamon. Ce fichier devra être consulté avant d'accorder un crédit.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT AU PARTICULIER ; POLITIQUE DU CREDIT

... Lire [+]

U V

- 2 p

Les encours de prêts à l'habitat ont progressé de 2,7 % en avril, (11,8 milliards d'euros contre 9,7 milliards le mois précédent) confirmant le rebond du début d'année. La production de crédits d'investissement des entreprises a fortement chuté en un an. Au-delà du resserrement des conditions d'octroi par les banques et d'un recours croissant des plus grands groupes à la dette obligataire, les entreprises, dans une conjoncture très difficile, hésitent, clairement à investir.
Les encours de prêts à l'habitat ont progressé de 2,7 % en avril, (11,8 milliards d'euros contre 9,7 milliards le mois précédent) confirmant le rebond du début d'année. La production de crédits d'investissement des entreprises a fortement chuté en un an. Au-delà du resserrement des conditions d'octroi par les banques et d'un recours croissant des plus grands groupes à la dette obligataire, les entreprises, dans une conjoncture très difficile, ...

Economie et Conjoncture ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT IMMOBILIER ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

U V

- 2 p

La croissance du crédit aux particuliers va ralentir d'ici à 2014 en Europe. Pas moins de onze économies européennes sont à placer "sous surveillance" selon une étude publiée par le cabinet Oliver Wyman et l'Association européenne des établissements financiers. On y retrouve, en dehors de l'Allemagne, les principales économies de la zone euro (France, Espagne, Italie) et les pays périphériques. Le cabinet Oliver Wyman a néanmoins identifié plusieurs terres de croissance pour le crédit aux particuliers. Il s'agit de la Pologne, de la Turquie et de la Russie. La situation est tout autre pour la Norvège et la Suède. Ces deux pays sont matures et leurs infrastructures financières mieux établies. Enfin, le marché du crédit devrait stagner pour l'Autriche, le Royaume-Uni, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne et la Suisse.
La croissance du crédit aux particuliers va ralentir d'ici à 2014 en Europe. Pas moins de onze économies européennes sont à placer "sous surveillance" selon une étude publiée par le cabinet Oliver Wyman et l'Association européenne des établissements financiers. On y retrouve, en dehors de l'Allemagne, les principales économies de la zone euro (France, Espagne, Italie) et les pays périphériques. Le cabinet Oliver Wyman a néanmoins identifié ...

Economie et Conjoncture ; EUROPE ; CREDIT ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER ; SITUATION ECONOMIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p + 3 p

Pour la première fois depuis décembre 2012, une majorité de banques ont vu en juillet la demande de crédit aux entreprises augmenter. C'est ce qui ressort de l'enquête mensuelle de la Banque de France auprès des établissements bancaires publiée le 13 août. Les banquiers perçoivent un retour de la demande plus marqué du côté des PME. L'inversement de tendance touche aussi le crédit à la consommation. La tendance est à l'avenant pour le crédit immobilier. Mais il ne s'agit pas là d'une inflexion récente. Depuis avriI, les banquiers ont vu repartir la demande. Les particuliers cherchent à profiter des conditions de financements particulièrement intéressantes , et le regain de la production est due pour une bonne part à des renégociations de contrats, pas à de nouvelles acquisitions.
Pour la première fois depuis décembre 2012, une majorité de banques ont vu en juillet la demande de crédit aux entreprises augmenter. C'est ce qui ressort de l'enquête mensuelle de la Banque de France auprès des établissements bancaires publiée le 13 août. Les banquiers perçoivent un retour de la demande plus marqué du côté des PME. L'inversement de tendance touche aussi le crédit à la consommation. La tendance est à l'avenant pour le crédit ...

Economie et Conjoncture ; CREDIT ; ETABLISSEMENT FINANCIER ; CREDIT A L'ENTREPRISE ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; CREDIT IMMOBILIER

... Lire [+]

U H

- 1 p + 1 p

La précarité de l'emploi, CDD, intérim, devient moins rédhibitoire pour accéder à des prêts personnels. Des banques misent sur des offres dédiées : après Cetelem, Banque Populaire va élargir son offre aux contrats courts. Innovantes sur les produits, les jeunes pousses du secteur financier ne permettent pas encore de financer les statuts précaires. Chez nos voisins européens, les situations sont contrastées.
La précarité de l'emploi, CDD, intérim, devient moins rédhibitoire pour accéder à des prêts personnels. Des banques misent sur des offres dédiées : après Cetelem, Banque Populaire va élargir son offre aux contrats courts. Innovantes sur les produits, les jeunes pousses du secteur financier ne permettent pas encore de financer les statuts précaires. Chez nos voisins européens, les situations sont contrastées.

Economie et Conjoncture ; CREDIT A LA CONSOMMATION ; PRET PERSONNEL ; BANQUE ; ETABLISSEMENT FINANCIER

... Lire [+]

U H

- 1 p

La loi sur la consommation portée par Benoît Hamon arrive en deuxième lecture au Sénat, une des dernières étapes de son examen au Parlement. Cette loi touche à de nombreux sujets grand public, en particulier au crédit à la consommation ainsi qu'à l'assurance-emprunteur, que l'on doit contracter lorsque l'on souscrit un crédit immobilier.

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; CONSOMMATION ; CREDIT A LA CONSOMMATION

... Lire [+]

Z