Documents  POLITIQUE INDUSTRIELLE | enregistrements trouvés : 709

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

- (1p).

Grâce à de nouveaux dossiers d'industrialisation et des actions de reconversion à la carte, le bassin minier tarnais reprend espoir.

TARN ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CREATION D'EMPLOI

... Lire [+]

U V

- 2p

A l'occasion d'un colloque organisé par La Tribune sur le nouveau capitalisme européen, le Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie a posé les principes d'une nouvelle politique industrielle pour la France. L' Etat cesse d'être un prescripteur pour devenir partenaire des entreprises dans leur effort de compétitivité. Afin d'encourager la prise de risque, Laurent Fabius a annoncé que le dispositif de réduction d'impôt pour investissement dans les FCP (fonds communs de placement) innovation serait prorogé de 5 ans.
A l'occasion d'un colloque organisé par La Tribune sur le nouveau capitalisme européen, le Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie a posé les principes d'une nouvelle politique industrielle pour la France. L' Etat cesse d'être un prescripteur pour devenir partenaire des entreprises dans leur effort de compétitivité. Afin d'encourager la prise de risque, Laurent Fabius a annoncé que le dispositif de réduction d'impôt pour ...

Industrie et construction ; FRANCE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; ENERGIE NUCLEAIRE

... Lire [+]

U V

- 1p

En une dizaine d'années, les Hautes-Pyrénées ont perdu 10 000 emplois. La crise n'a pas épargné non plus les vallées montagnardes de l'Ariège. Pour lutter contre la déprise industrielle, chefs d'entreprise et élus locaux tentent de prendre le virage de la nouvelle économie.

Actualité locale et régionale ; Industrie et construction ; Technologies de l'Information et de la Communication ; MIDI-PYRENEES ; HAUTES-PYRENEES ; ARIEGE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION

... Lire [+]

U V

- 1p

Le grand parc de loisirs ouvrira en juillet 2002 sur le site de l'ancienne mine à ciel ouvert de Carmaux. Les élus s'en servent de vitrine pour attirer de nouvelles entreprises dans cet ancien bassin minier en reconversion industrielle.

Actualité locale et régionale ; TARN ; PARC D'ATTRACTIONS ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La Sofirem, filiale de reconversion des Charbonnages, a enregistré 8.800 promesses de créations d'emplois en 2000 dans des bassins d'emploi en difficulté et 50 millions d'euros d'investissements. En ce qui concerne la nature des emplois promis, l'année écoulée a confirmé une tendance de fonds : toujours des PME, mais moins d'industrie et davantage de services, avec en tête des centres d'appels. L'intervention de la Sofirem dans le bassin de Castres-Mazamet fait figure de test réussi avec 800 promesses d'emplois.
La Sofirem, filiale de reconversion des Charbonnages, a enregistré 8.800 promesses de créations d'emplois en 2000 dans des bassins d'emploi en difficulté et 50 millions d'euros d'investissements. En ce qui concerne la nature des emplois promis, l'année écoulée a confirmé une tendance de fonds : toujours des PME, mais moins d'industrie et davantage de services, avec en tête des centres d'appels. L'intervention de la Sofirem dans le bassin de ...

Economie et Conjoncture ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CREATION D'EMPLOI

... Lire [+]

U V

- 2 p

Le GFI (Groupe des Fédérations Industrielles), qui représente 85 % de l'industrie française, publie un rapport intitulé "Une ambition industrielle pour la France". Son président, également président de l'UIMM, met en garde les pouvoirs publics : "Faute pour l'Etat de savoir s'adapter, la France et son industrie déclineront dans le jeu mondial". Le rapport souligne le manque d'ambition en matière de recherche et recommande comme priorités au gouvernement le desserrement de la contrainte fiscale et réglementaire, le développement de la formation et la relance de l'innovation.
Le GFI (Groupe des Fédérations Industrielles), qui représente 85 % de l'industrie française, publie un rapport intitulé "Une ambition industrielle pour la France". Son président, également président de l'UIMM, met en garde les pouvoirs publics : "Faute pour l'Etat de savoir s'adapter, la France et son industrie déclineront dans le jeu mondial". Le rapport souligne le manque d'ambition en matière de recherche et recommande comme priorités au ...

Economie et Conjoncture ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; INDUSTRIE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Le premier ministre n'a pas fait connaître sa décision quant à l'avenir de la plate-forme chimique du sud toulousain. Il faudra attendre que les experts rendent leur verdict sur les conditions de fabrication du phosgène par la SNPE. Les réactions à la déclaration de Lionel Jospin.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 6 p

Dossier. Après l'explosion de l'usine AZF, la reconfiguration du pôle chimique pèse sur l'avenir de 5 000 à 8 000 emplois. Les acteurs socio-économiques souhaitent un redémarrage contrôlé. Les responsables économiques locaux et régionaux plaident pour un retour rapide à la confiance. 403 entreprises ont été gravement touchées par l'explosion AZF et 51 sont menacées de faillite. La CCIT a constitué un fonds de solidarité pour les aider. Lionel Jospin pose des conditions de sécurité drastiques pour la reprise de certaines activités chimiques. Total Fina Elf pourrait présenter un projet de reconversion pour l'usine AZF. La SNPE attend les rapports de la DRIRE et d'un cabinet d'expertise pour un redémarrage éventuel. Les bâtiments publics ont été durement touchés par l'explosion. Toulouse a dépensé 9,53 millions d'euros pour la réhabilitation et le logement. Le gouvernement a débloqué 230 millions d'euros pour les bâtiments publics. Les logements sont peu à peu remis en état : plus que d'artisans, Toulouse a surtout manqué de coordination et d'experts en assurance. Le tourisme et les loisirs subissent aussi le contrecoup : l'explosion du 21 septembre a fait chuter de 15 % la fréquentation touristique de la ville au dernier trimestre 2001. Les professionnels du secteur sont inquiets.
Dossier. Après l'explosion de l'usine AZF, la reconfiguration du pôle chimique pèse sur l'avenir de 5 000 à 8 000 emplois. Les acteurs socio-économiques souhaitent un redémarrage contrôlé. Les responsables économiques locaux et régionaux plaident pour un retour rapide à la confiance. 403 entreprises ont été gravement touchées par l'explosion AZF et 51 sont menacées de faillite. La CCIT a constitué un fonds de solidarité pour les aider. Lionel ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SITUATION ECONOMIQUE ; LOGEMENT ; RENOVATION URBAINE ; HOTELLERIE

... Lire [+]

U V

- 1p

La SNPE a remis ses propositions sur la reprise des fabrications sans phosgène. Elle présentera dans trois mois un dossier sur la production de ce gaz mortel en flux tendu.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La loi de modernisation sociale entrera en vigueur dans les prochains jours : pas de licenciement sans 35 heures, le rôle accru des représentants du personnel, un médiateur pour les très grandes sociétés, les salariés doivent être reclassés, coup de pouce à la réindustrialisation.

Réglementation ; Réglementation ; Emploi et Formation ; FRANCE ; POLITIQUE SOCIALE ; LICENCIEMENT ; REPRESENTATION DU PERSONNEL ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RECONVERSION PROFESSIONNELLE

... Lire [+]

U V

- 1p

Jean-Louis Chauzy a déclaré : "Midi-Pyrénées doit développer et diversifier ses activités". Il réaffirme "la nécessité de prévoir un redéploiement de l'industrie chimique, sécurisée et tournée vers la chimie du 3ème millénaire". "La métropole toulousaine ne peut pas prétendre se développer sans une armature industrielle à la hauteur de ses ambitions et de la population".
Jean-Louis Chauzy a déclaré : "Midi-Pyrénées doit développer et diversifier ses activités". Il réaffirme "la nécessité de prévoir un redéploiement de l'industrie chimique, sécurisée et tournée vers la chimie du 3ème millénaire". "La métropole toulousaine ne peut pas prétendre se développer sans une armature industrielle à la hauteur de ses ambitions et de la population".

Actualité locale et régionale ; MIDI-PYRENEES ; SITUATION ECONOMIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1p

Avec la création d'un fonds d'amorçage, la Région complète une panoplie déjà très riche d'aide au développement industriel. Cette politique d'appui au développement industriel et aux PME s'est traduite par le lancement de l'AADI, Agence Aquitaine de Développement Industriel, ce qui inquiète les chambres de commerce de la région qui craignent qu'elle n'empiète sur les activités déjà couvertes par les fédérations professionnelles ou les établissements consulaires. Aquitaine Amorçage permettra aux créateurs d'entreprises innovantes de bénéficier de prêts d'honneur.
Avec la création d'un fonds d'amorçage, la Région complète une panoplie déjà très riche d'aide au développement industriel. Cette politique d'appui au développement industriel et aux PME s'est traduite par le lancement de l'AADI, Agence Aquitaine de Développement Industriel, ce qui inquiète les chambres de commerce de la région qui craignent qu'elle n'empiète sur les activités déjà couvertes par les fédérations professionnelles ou les é...

Economie et Conjoncture ; AQUITAINE ; AIDE A L'ENTREPRISE ; AIDE AU DEVELOPPEMENT REGIONAL ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 2 p

Le dossier de reprise d'activité de la SNPE, même partielle, conduirait à exproprier une quinzaine d'habitations le long de la Garonne, chemin des Etroits. Le patron de la salle de spectacle détruite lors de l'explosion d'AZF, Le Bikini et les riverains se mobilisent.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; EXPROPRIATION

... Lire [+]

U V

- 1 P

Bilan de la situation à Toulouse 4 mois après l'explosion d'AZF. La responsabilité de TotalFinaElf et le remboursement des dégâts. L'entreprise s'engage à prendre en charge 91,5 millions d'euros de coût de reconstruction des bâtiments municipaux. La reconversion du pôle chimique vers une activité de chimie fine.

Vie Publique et Personnalités ; TOULOUSE ; SINISTRE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; MAIRIE DE TOULOUSE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Philippe Marano, inspecteur général de l'industrie, vient d'être désigné pour constituer "un pôle d'accompagnement social et de développement économique" dans le cadre de la reconversion de la chimie toulousaine souhaitée par le Premier ministre. Il sera assisté par Pierre Boisson, ancien ingénieur général des Mines, et Vincent Ginabat, délégué régional au redéploiement industriel et aux restructurations de défense en Midi-Pyrénées.
Philippe Marano, inspecteur général de l'industrie, vient d'être désigné pour constituer "un pôle d'accompagnement social et de développement économique" dans le cadre de la reconversion de la chimie toulousaine souhaitée par le Premier ministre. Il sera assisté par Pierre Boisson, ancien ingénieur général des Mines, et Vincent Ginabat, délégué régional au redéploiement industriel et aux restructurations de défense en Midi-Pyrénées.

Vie Publique et Personnalités ; Industrie et construction ; TOULOUSE ; CHIMIE ; MARANO Philippe ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1p

Vendredi 8 février 2002, se tiendra le premier Forum des sciences et industries au centre de congrès Pierre Baudis à Toulouse. Professionnels, chercheurs, universitaires et industriels réfléchiront sur l'avenir de Toulouse dans les prochaines décennies. L'aéronautique, la santé et les technologies du vivant, les technologies de l'information et de la communication, le socio-économique et le spatial seront les principaux secteurs évoqués.
Vendredi 8 février 2002, se tiendra le premier Forum des sciences et industries au centre de congrès Pierre Baudis à Toulouse. Professionnels, chercheurs, universitaires et industriels réfléchiront sur l'avenir de Toulouse dans les prochaines décennies. L'aéronautique, la santé et les technologies du vivant, les technologies de l'information et de la communication, le socio-économique et le spatial seront les principaux secteurs évoqués.

Agendas ; Recherche innovation et technologie ; TOULOUSE ; CONGRES ; ECONOMIE REGIONALE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Philippe Marano, inspecteur général de l'industrie et du commerce vient d'être désigné pour constituer, sous l'autorité du préfet de région, un pôle d'accompagnement social et de développement économique après la catastrophe du 21 septembre à Toulouse. Avant de prendre des décisions sur l'avenir du pôle chimique toulousain, un état des lieux va être fait et tous les points de vue seront entendus.
Philippe Marano, inspecteur général de l'industrie et du commerce vient d'être désigné pour constituer, sous l'autorité du préfet de région, un pôle d'accompagnement social et de développement économique après la catastrophe du 21 septembre à Toulouse. Avant de prendre des décisions sur l'avenir du pôle chimique toulousain, un état des lieux va être fait et tous les points de vue seront entendus.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Une délégation de "Plus jamais ça" a été reçue à la mairie de Toulouse et a insisté sur "l'urgence d'un engagement de la mairie dans la reconstruction des équipements publics qui ne doit en aucun cas être suspendue aux décisons des industriels du pôle chimique". La mairie de Toulouse a renouvelé son engagement d'accélérer la reconstruction des bâtiments publics communaux et des groupes scolaires sur les sites existants. Philippe Douste-Blazy souhaite la création d'un nouveau pôle d'activités orienté vers les biotechnologies pour préserver les emplois dans l'agglomération.
Une délégation de "Plus jamais ça" a été reçue à la mairie de Toulouse et a insisté sur "l'urgence d'un engagement de la mairie dans la reconstruction des équipements publics qui ne doit en aucun cas être suspendue aux décisons des industriels du pôle chimique". La mairie de Toulouse a renouvelé son engagement d'accélérer la reconstruction des bâtiments publics communaux et des groupes scolaires sur les sites existants. Philippe Douste-Blazy ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; EQUIPEMENT COLLECTIF ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 182 p

Première partie : une priorité, la réduction des risques à la source : I - Il faut perfectionner les études de dangers - II - Redéfinir les processus industriels et les concepts à généraliser - III - Le retour d'expérience, un processus d'apprentissage à consolider aux plan national et européen - IV - L'expertise, la recherche et la formation sur la sûreté industrielle, des domaines à développer d'urgence - V - Le renforcement des moyens de contrôle de l'Etat.
Deuxième partie: une meilleure prise en compte des facteurs humains de dangers est nécessaire : I - Ecarter les salariés et leurs représentants de la gestion des risques, conduit trop souvent à une forme de laxisme en matière de sécurité - II - La sous-traitance et la précarité aggravent les risques et doivent être limitées.
Troisième partie : la transparence, l'évaluation pluraliste des risques industriels et la préparation de la réponse aux crises, éléments essentiels de la sûreté : I - L'indispensable transparence sur les risques industriels - II - L'évaluation pluraliste des risques, un impératif d'efficacité - III - La réaction aux accidents doit être mieux préparée.
Quatrième partie : l'urbanisation dans les zones exposées aux risques : mettre fin aux dérives et réduire le danger : I - Un préalable indispensable à toute évolution des règles d'urbanisme : la connaissance du risque - II - L'adaptation des instruments juridiques existants, qui n'ont pas été efficaces, est nécessaire pour lutter contre le développement de l'urbanisation dans les zones exposées aux risques - III - Réduire les périmètres de dangers et créer un fonds de prévention des risques industriels pour régler le problème de l'urbanisation des zones à risques.
Cinquième partie : l'indemnisation rapide et complète des sinistrés, une exigence morale : I - Il faut établir de manière incontestable les responsabilités des retards dans l'indemnisation - II - Des circonstances exceptionnelles appellent des procédures d'indemnisation d'exception - III - La solvabilité de l'exploitant doit être garantie.
Sixième partie : le rôle des juges dans la prévention des risques industriels : I - Le dispositif répressif en matière d'installations classées n'est pas négligeable mais trop faiblement mis en oeuvre - II - Rendre les sanctions plus dissuasives et les juges plus efficaces.
Annexes.
Première partie : une priorité, la réduction des risques à la source : I - Il faut perfectionner les études de dangers - II - Redéfinir les processus industriels et les concepts à généraliser - III - Le retour d'expérience, un processus d'apprentissage à consolider aux plan national et européen - IV - L'expertise, la recherche et la formation sur la sûreté industrielle, des domaines à développer d'urgence - V - Le renforcement des moyens de ...

RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; SINISTRE

... Lire [+]

U V

- 2 p

Le plan social d'AZF qui sera proposé aux 450 salariés du site toulousain a été présenté hier aux syndicats. 174 employés de plus de 52 ans pourraient partir ne pré-retraite avec 75 % de leur rémunération. La direction s'est engagée à ce qu'il n'y ait ni licenciements ni chômage partiel et espère un redémarrage de certaines installations à la sécurité bien maîtrisée en 2004.
Le plan social d'AZF qui sera proposé aux 450 salariés du site toulousain a été présenté hier aux syndicats. 174 employés de plus de 52 ans pourraient partir ne pré-retraite avec 75 % de leur rémunération. La direction s'est engagée à ce qu'il n'y ait ni licenciements ni chômage partiel et espère un redémarrage de certaines installations à la sécurité bien maîtrisée en 2004.

Vie des Entreprises ; Emploi et Formation ; TOULOUSE ; SINISTRE ; ENTREPRISE EN DIFFICULTE ; PRERETRAITE ; POLITIQUE SOCIALE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; AZF

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les salariés d'AZF et de la SNPE ont manifesté à Balma et ont interpelé Pierre Izard lors d'une inauguration, sur sa position en faveur de la fermeture du pôle chimique toulousain. Pierre Izard les recevra au Conseil Généal le 28 février..

TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; AZF ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Six mois après l'explosion d'AZF, François Junca, président de la CCIT fait le point sur la situation économique de Toulouse et demande une prise de décision rapide en ce qui concerne l'activité de la SNPE et d'AZF. François Junca demande le maintien d'une activité chimique sécurisée à des conditions acceptables. Il pense que la délocalisation de la SNPE n'a pas de sens et représenterait un coût et des délais très importants, qui feraient perdre une partie de la clientèle.
Six mois après l'explosion d'AZF, François Junca, président de la CCIT fait le point sur la situation économique de Toulouse et demande une prise de décision rapide en ce qui concerne l'activité de la SNPE et d'AZF. François Junca demande le maintien d'une activité chimique sécurisée à des conditions acceptables. Il pense que la délocalisation de la SNPE n'a pas de sens et représenterait un coût et des délais très importants, qui feraient perdre ...

La chambre de commerce et d'industrie ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CCI TOULOUSE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les dossiers de redémarrage des activités d'Isochem et de Raisio sont prêts. Ils pourraient annoncer celui de la SNPE, d'abord sans phosgène. A défaut d'une réponse politique, la SNPE en appellerait aux juges.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les salariés du pôle chimique font le tour des élus susceptibles de peser sur le redémarrage de leur activité. Des propositions de reprise d'activité ont été faites pour la Snpe, Tolochimie et Raisio. Pour AZF, les salariés attendent toujours que le PDG de TotalFinaElf fasse des propositions aux pouvoirs publics

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; EMPLOI

... Lire [+]

U V

- 1 p

La Ligue Communiste Révolutionnaire partage l'avis des Toulousains partisans de la fermeture du pôle chimique. Les Verts souhaitent aussi la fermeture du site et appellent la population à manifester le samedi 23 mars.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La SNPE a demandé la reprise d'une partie de ses activités, ce qui fait l'objet d'une concertation. La ville de Toulouse n'a pas de pouvoir de décision mais souhaite connaître les études de danger et les mesures de sécurité.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Isochem, l'un des trois sites du pôle toulousain de la SNPE serait sur le point de redémarrer ainsi que Raisio. Cette reprise ne constituerait qu'un redémarrage très partiel de la plate-forme toulousaine de la SNPE fermée depuis le 21 septembre.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La chimie s'apprête à faire son retour à Toulouse , six mois après l'explosion de l'usine AZF. L'autorisation de reprise d'activité va être accordée à deux des six entreprises du site chimique, Raisio et Isochem. Ces entreprises ne représentent qu'une soixantaine d'emplois sur les 1 100 salariés du site.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Six mois après l'explosion d'AZF, des milliers de Toulousains ont manifesté pour demander la fermeture du pôle chimique.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La dernière note de conjoncture de l'Insee ne traduit pas encore l'embellie pour l'industrie régionale mais un mieux est attendu pour la mi-2002. Cependant, la Banque de France rappelle que cette reprise ne permet pas de retrouver le niveau de production atteint un an auparavant. Hors secteur aéronautique, l'industrie régionale a du mal à atteindre une taille critique.

Actualité locale et régionale ; Industrie et construction ; MIDI-PYRENEES ; INDUSTRIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 2 p

L'entreprise Raisio attend l'arrêté du préfet pour redémarrer son activité, suspendue après l'explosion d'AZF. Raisio France a investi près de 13 millions d'euros depuis son installation à Toulouse en 1990. Elle emploie 26 salariés. Le CA 2000 a été de 30 M d'euros. Le conseil d'hygiène, ultime étape avant la réouverture potentielle se réunit aujourd'hui.
L'entreprise Raisio attend l'arrêté du préfet pour redémarrer son activité, suspendue après l'explosion d'AZF. Raisio France a investi près de 13 millions d'euros depuis son installation à Toulouse en 1990. Elle emploie 26 salariés. Le CA 2000 a été de 30 M d'euros. Le conseil d'hygiène, ultime étape avant la réouverture potentielle se réunit aujourd'hui.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; RAISIO

... Lire [+]

U V

- 3 p

Pôle chimique : Conseil économique et Chambre de commerce dénoncent "le principe de précaution politique". Pour la CCIT, le report de la décision risque de condamner la chimie toulousaine. Les deux présidents pensent que les responsables politiques locaux ont demandé à Paris un renvoi de la décision après les élections présidentielles et législatives. Le CESR et la CCIT ont rencontré le président de TotalFinaElf et lui ont demandé de bâtir un projet économique pour les 300 salariés du pôle qui resteront sans emploi. Ils ont aussi demandé que le groupe soutienne des projets de laboratoires locaux dans le cadre "d'une chimie saine et durable", ainsi que la création d'un Institut Européen de la sécurité industrielle. Les salariés d'AZF sont en colère.
Pôle chimique : Conseil économique et Chambre de commerce dénoncent "le principe de précaution politique". Pour la CCIT, le report de la décision risque de condamner la chimie toulousaine. Les deux présidents pensent que les responsables politiques locaux ont demandé à Paris un renvoi de la décision après les élections présidentielles et législatives. Le CESR et la CCIT ont rencontré le président de TotalFinaElf et lui ont demandé de bâtir un ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CCI TOULOUSE ; RAISIO ; ISOCHEM ; AZF

... Lire [+]

U V

- 1 p

La Chambre de commerce de Toulouse et le Conseil éconmque et social régional montent en ligne pour réclamer le redémarrage des entreprises Raisio et Isochem. Faute d'autorisation, le finlandais Raisio menace de fermer le site toulousain.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le résultat de l'étude de danger de l'usine Soferti n'a toujours pas été communiqué au maire de Fenouillet, la Préfecture déclare que le rapport n'est pas communicable en l'état. Soferti est installée à Fenouillet depuis 1920 et emploie 40 salariés. Le site industriel est classé Seveso2. le maire de la commune veut intenter une action en justice contre l'Etat.

Actualité locale et régionale ; FENOUILLET ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Hélène Mignon et Pierre Cohen réagissent vivement aux déclarations de François Junca et Jean-Louis Chauzy sur l'absence de décision sur l'avenir du pôle chimique toulousain. Ils démentent toute pression sur le report de la décision après les élections. Une réunion des élus politiques locaux a bien eu lieu a Paris le 27 mars avec les ministres de la Défense, de l'Environnement et de l'Industrie, à la demande du gouvernement. Chaque élu a pu exprimer sa position, mais rien n'a été décidé.
Hélène Mignon et Pierre Cohen réagissent vivement aux déclarations de François Junca et Jean-Louis Chauzy sur l'absence de décision sur l'avenir du pôle chimique toulousain. Ils démentent toute pression sur le report de la décision après les élections. Une réunion des élus politiques locaux a bien eu lieu a Paris le 27 mars avec les ministres de la Défense, de l'Environnement et de l'Industrie, à la demande du gouvernement. Chaque élu a pu ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 6 p

La Dépêche du Midi a demandé aux seize candidats à l'Elysée leur position sur l'avenir de la zone chimique sud de Toulouse, un choix lourd de conséquences. 9 candidats sont pour la réouverture, 4 sont contre et il y a 3 abstentions.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; ELECTION POLITIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le groupe SNPE a dévoilé ses résultats de 2001. La SNPE subit les conséquences de l'explosion d'AZF et de l'interdiction préfectorale de toute activité chimique. Le site de Toulouse représente 600 emplois directs et 150 M d'euros de CA. Les perspectives 2002 sont liées au calendrier de reprise des activités à Toulouse.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Prêt à redémarrer son activité à Toulouse, le groupe SNPE remet son Projet de reprise des activités sans phosgène, au SPPI, secrétariat permanent pour la prévention des risques industriels. Ce document prend en compte toutes les situations, y compris les inondations et les accidents d'avion. La SNPE montre qu'elle veut jouer la transparence.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le groupe pétrolier doit annoncer un plan industriel pour sa filiale Grande Paroisse, qui regroupe l'activité fertilisants. Les salariés de l'usine AZF, propriété de Grande Paroisse, seront fixés sur leur sort aujourd'hui.

Vie des Entreprises ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE SOCIALE ; AZF

... Lire [+]

U V

- 1 p

L'association Critic, pour le Contrôle des risques industriels et techniques par des installations citoyennes, multiplie les débats et fait circuler une pétition pour demander l'élection d'un conseil de contrôle des risques industriels, au suffrage universel.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

200 salariés du pôle chimique toulousain ont brûlé des pneus devant l'usine AZF pendant que se tenait une réunion, en présence des dirigeants du groupe TotalFinaElf, sur la fermeture du site AZF de Toulouse.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; AZF

... Lire [+]

U V

- 1 p

La mise sous plis des 50 tonnes de documents électoraux devrait commencer aujourd'hui, à Toulouse dans lieu tenu secret par la Préfecture qui souhaite se protéger des actions de perturbation annoncées par les salariés d'AZF et après le blocage de l'opération hier par 200 salariés de l'usine chimique.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; SYNDICAT ; ELECTION POLITIQUE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Communiqué de la CCIT, du MEDEFet de la CGPME après l'annonce de la fermeture du site toulousain d'AZF. Les présidents demandent au groupe TotalFinaElf de respecter les mesures d'accompagnement annoncées et déclarent rester vigilants sur le sort des salariés et sur l'accélération des procédures de règlement face aux difficultés encore rencontrées par certains sinistrés, entreprises et particuliers. La fermeture de site montre l'urgence d'autoriser la reprise d'activité de Raisio et Isochem, et d'examiner le projet industriel de la SNPE. Au delà de Toulouse, c'est l'avenir de toute l'industrie chimique française qui est en jeu.
Communiqué de la CCIT, du MEDEFet de la CGPME après l'annonce de la fermeture du site toulousain d'AZF. Les présidents demandent au groupe TotalFinaElf de respecter les mesures d'accompagnement annoncées et déclarent rester vigilants sur le sort des salariés et sur l'accélération des procédures de règlement face aux difficultés encore rencontrées par certains sinistrés, entreprises et particuliers. La fermeture de site montre l'urgence ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SINISTRE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; CCI TOULOUSE ; MEDEF MIDI-PYRENEES ; CGPME

... Lire [+]

U V

- 2 p

Les conséquences de la fermeture du site toulousain d'AZF pour les 430 salariés de l'usine. Les conséquences pour les sous-traitants de la région travaillant dans le transport et l'acheminement des produits. L'avenir des autres usines du pôle chimique, dont la production est suspendue par le préfet depuis le 21 septembre.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; SINISTRE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; POLITIQUE SOCIALE ; SOUS-TRAITANCE ; ECONOMIE REGIONALE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Une fumée blanche s'élève au dessus d'AZF : il s'agit de la vapeur produite par une chaudière qui permet l'ultime nettoyage des ateliers d'urée et de mélamine. Les équipements ont fait l'objet d'une vérification complète avant utilisation. Philippe Douste-Blazy a reçu une délégation de l'intersyndicale du pôle chimique. Il demande un plan de soutien pour la chimie et l'aéronautique toulousaines. Le collectif Plus Jamais ça organise une commémoration de l'explosion le 21 avril.
Une fumée blanche s'élève au dessus d'AZF : il s'agit de la vapeur produite par une chaudière qui permet l'ultime nettoyage des ateliers d'urée et de mélamine. Les équipements ont fait l'objet d'une vérification complète avant utilisation. Philippe Douste-Blazy a reçu une délégation de l'intersyndicale du pôle chimique. Il demande un plan de soutien pour la chimie et l'aéronautique toulousaines. Le collectif Plus Jamais ça organise une ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; ENVIRONNEMENT ; AZF

... Lire [+]

U V

- 1 p

Hors industrie pharmaceutique, le pôle chimique régional représente moins de 4 000 emplois dont seulement 4 unités de plus de 450 salariés. Ces chiffres sont importants mais ne font pas du secteur un leader régional. La filière chimie-pharmacie est un acteur majeur de l'économie régionale et les activités du secteur local de la santé n'ont jamais été remises en cause depuis la fermeture du pôle chimique toulousain. Avant l'explosion d'AZF, TotalFinaElf avait déjà engagé une réflexion sur l'avenir du site. Sept mois après la catastrophe d'AZF, l'avenir du pôle chimique toulousain n'est toujours pas fixé, mais l'entreprise AZF ne réouvrira pas.
Hors industrie pharmaceutique, le pôle chimique régional représente moins de 4 000 emplois dont seulement 4 unités de plus de 450 salariés. Ces chiffres sont importants mais ne font pas du secteur un leader régional. La filière chimie-pharmacie est un acteur majeur de l'économie régionale et les activités du secteur local de la santé n'ont jamais été remises en cause depuis la fermeture du pôle chimique toulousain. Avant l'explosion d'AZF, ...

Actualité locale et régionale ; Industrie et construction ; MIDI-PYRENEES ; CHIMIE ; INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ; ECONOMIE REGIONALE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Manifestation hier à Paris des salariés du pôle chimique toulousain devant le siège de TotalFinaElf. Une délégation de salariés a été reçue par Michel Perratzi, PDG de Grande Paroisse, Thierry Desmarets ayant quitté l'établissement précipitamment. Une réunion sera organisée le 23 mai entre Thierry Desmarets et les salariés qui souhaitent lui demander des garanties sur la promesse d'un redéploiement industriel visant à déboucher sur la création de 1 000 emplois à Toulouse.
Manifestation hier à Paris des salariés du pôle chimique toulousain devant le siège de TotalFinaElf. Une délégation de salariés a été reçue par Michel Perratzi, PDG de Grande Paroisse, Thierry Desmarets ayant quitté l'établissement précipitamment. Une réunion sera organisée le 23 mai entre Thierry Desmarets et les salariés qui souhaitent lui demander des garanties sur la promesse d'un redéploiement industriel visant à déboucher sur la création ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 2 p

8 mois après la catastrophe d'AZF, le collectif "Plus Jamais ça" réclame la fermeture du site chimique de Toulouse au chef de l'Etat. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise. A la SNPE, contrainte à l'inactivité depuis le 21 septembre 2001, 600 emplois sont en jeu à Toulouse. Reclassement : des salariés d'AZF ont été reçus hier par Thierry Desmarets; une usine de panneaux solaires pourrait remplacer AZF. Les licenciés de TMG entreprise sous-traitante d'AZF veulent partir la tête haute.
8 mois après la catastrophe d'AZF, le collectif "Plus Jamais ça" réclame la fermeture du site chimique de Toulouse au chef de l'Etat. Pour l'instant, aucune décision n'a été prise. A la SNPE, contrainte à l'inactivité depuis le 21 septembre 2001, 600 emplois sont en jeu à Toulouse. Reclassement : des salariés d'AZF ont été reçus hier par Thierry Desmarets; une usine de panneaux solaires pourrait remplacer AZF. Les licenciés de TMG entreprise ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; CHIMIE ; SINISTRE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE ; POLITIQUE DE L'EMPLOI ; AZF ; SNPE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Les sinsitrés de la catastrophe d'AZF à Toulouse demandent au chef de l'Etat de s'exprimer sur la fermeture du site chimique.

TOULOUSE ; SINISTRE ; CHIMIE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

U V

- 2 p

Francis Mer, le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, rencontre depuis le début de la semaine de nombreux PDG d'entreprises publiques. Il entend mener une politique d'offre visant à améliorer la compétitivité de la France pour répondre aux défis de la mondialisation. Il a promis "des signaux clairs et durables aux entrepreneurs" et une réorientation générale de l'économie " pour favoriser la recherche, l'innovation et les créations d'entreprises technologiques".
Francis Mer, le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, rencontre depuis le début de la semaine de nombreux PDG d'entreprises publiques. Il entend mener une politique d'offre visant à améliorer la compétitivité de la France pour répondre aux défis de la mondialisation. Il a promis "des signaux clairs et durables aux entrepreneurs" et une réorientation générale de l'économie " pour favoriser la recherche, l'innovation et les ...

Economie et Conjoncture ; FRANCE ; POLITIQUE ECONOMIQUE ; POLITIQUE INDUSTRIELLE

... Lire [+]

Z