Documents  SECURITE CIVILE | enregistrements trouvés : 366

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

- 1 p

Le déploiement des forces de police et de gendarmerie sur tout le territoire après la vague d'attentats aux Etats-Unis contribue aussi à sécuriser la distribution des euros commencée 1er septembre.

Economie et Conjoncture ; Services aux entreprises et aux particuliers ; FRANCE ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE ; EURO

... Lire [+]

U V

- 9p

Il existe quatre cents entreprises en France qui sont soumises à la directive Seveso. Le drame de Toulouse a semé l'inquiétude un peu partout en France. Interview de Yves Cochet : "La responsabilité des industriels est engagée, ce sont eux les opérateurs". L'Etat et Total-Fina débloquent 20 millions pour les victimes. Même si l'enquête tend à privilégier la thèse de l'explosion accidentelle, aucune piste n'est écartée. Les questions qui se posent : faut-il déplacer la zone chimique sud ? Qui va payer ? Quels risques pour la santé ? Les sites à risques dans notre région. Robert Marconis revient sur les motivations de l'installation de l'ONIA à Langlade dans les années 20, puis sur la construction de la cité Empalot à proximité.
Il existe quatre cents entreprises en France qui sont soumises à la directive Seveso. Le drame de Toulouse a semé l'inquiétude un peu partout en France. Interview de Yves Cochet : "La responsabilité des industriels est engagée, ce sont eux les opérateurs". L'Etat et Total-Fina débloquent 20 millions pour les victimes. Même si l'enquête tend à privilégier la thèse de l'explosion accidentelle, aucune piste n'est écartée. Les questions qui se ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; AZF ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SINISTRE ; ENGRAIS ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Pourquoi, durant des décennies, a-t-on laissé habitations, commerces et entreprises se construire dans ce secteur à haut risque ? L'industriel ne peut être le seul à endosser la responsabilité de la catastrophe, l'Etat, les maires successifs et les collectivités locales ont leur part
L'entrepôt d'engrais était un véritable dépotoir : les sites de stockage du nitrate d'ammonium n'étaient pas inclus dans les inspections techniques de la DRIRE qui ont été effectuées en mai dernier. A cette faiblesse des inspections techniques, vient s'ajouter la perméabilité notoire de cette zone pourtant à très haut risque. Il n'y avait pas de service de sécurité ni de système de surveillance capable d'interdire l'accès aux installations.
Pourquoi, durant des décennies, a-t-on laissé habitations, commerces et entreprises se construire dans ce secteur à haut risque ? L'industriel ne peut être le seul à endosser la responsabilité de la catastrophe, l'Etat, les maires successifs et les collectivités locales ont leur part
L'entrepôt d'engrais était un véritable dépotoir : les sites de stockage du nitrate d'ammonium n'étaient pas inclus dans les inspections techniques de la DRIRE qui ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; AZF ; ENGRAIS ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Guy Debuisson doit déposer aujourd'hui une plainte pénale avec constitution de partie civile devant le tribunal correctionnel de Toulouse. L'action en justice vise le PDG de la firme, Thierry Desmarest le directeur de l'usine détruite, et la maison mère du groupe en tant que personne morale. L'avocat toulousain espère faire évoluer la jurisprudence sur la responsabilité des chefs d'entreprise en matière de sécurité. Son action pourrait ne pas rester isolée, puisque le procureur de Toulouse, de son côté, a suggéré aux particuliers lésés de déposer une plainte.
Guy Debuisson doit déposer aujourd'hui une plainte pénale avec constitution de partie civile devant le tribunal correctionnel de Toulouse. L'action en justice vise le PDG de la firme, Thierry Desmarest le directeur de l'usine détruite, et la maison mère du groupe en tant que personne morale. L'avocat toulousain espère faire évoluer la jurisprudence sur la responsabilité des chefs d'entreprise en matière de sécurité. Son action pourrait ne pas ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; AZF ; DROIT PENAL DES AFFAIRES ; SECURITE AU TRAVAIL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2 p

"Chez Lacroix, la sécurité est notre premier outil de travail", affirme son PDG Etienne Barès. L'entreprise est régie par la législation spécifique aux installations pyrotechniques et soumise à un double contrôle, celui de la DRIRE et celui de la DGA par son inspection des poudres et explosifs. Les zones de danger ont été identifiées ; 9 personnes spécifiquement chargées de la sécurité sur les trois sites de Muret, Sainte-Foy-de-Peyrolières et Mazères suivent de nombreux stages de recyclage et veillent scrupuleusement au respect des consignes à tous les niveaux de la chaîne de production. Le plan Vigipirate a été renforcé. Quant à l'avenir de l'entreprise à Muret, son PDG a révélé : "nous sommes dans une logique de départ mais dans une perspective de 10 ans".
"Chez Lacroix, la sécurité est notre premier outil de travail", affirme son PDG Etienne Barès. L'entreprise est régie par la législation spécifique aux installations pyrotechniques et soumise à un double contrôle, celui de la DRIRE et celui de la DGA par son inspection des poudres et explosifs. Les zones de danger ont été identifiées ; 9 personnes spécifiquement chargées de la sécurité sur les trois sites de Muret, Sainte-Foy-de-Peyrolières et ...

Vie des Entreprises ; MURET ; LACROIX ; SECURITE AU TRAVAIL ; SECURITE CIVILE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; PYROTECHNIE

... Lire [+]

U V

- 1 p

N'étaient pas prévus : la destruction dans l'accident de la sirène d'AZF qui devait donner l'alerte et enclencher tout le système de secours et d'évacuation, la destruction de tous les relais de téléphone du secteur, la saturation du standard des pompiers.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Au cours de la nuit de mardi à mercredi, un reporter et un photographe de La Dépêche du Midi ont pénétré clandestinement, mais sans effraction, à l'intérieur de l'enceinte de la SNPE.
La préfecture renvoie le problème de la sécurité à la direction de l'entreprise. Dans le contexte actuel, la préfecture a demandé à la SNPE de renforcer son dispositif de sécurité avec ses propres moyens ou d'autres moyens privés. Le responsable sécurité et environnement à la SNPE nie catégoriquement la possibilité d'une intrusion nocturne sur le site.
Au cours de la nuit de mardi à mercredi, un reporter et un photographe de La Dépêche du Midi ont pénétré clandestinement, mais sans effraction, à l'intérieur de l'enceinte de la SNPE.
La préfecture renvoie le problème de la sécurité à la direction de l'entreprise. Dans le contexte actuel, la préfecture a demandé à la SNPE de renforcer son dispositif de sécurité avec ses propres moyens ou d'autres moyens privés. Le responsable sécurité et ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SNPE ; SECURITE CIVILE ; SINISTRE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Fernand Bourgeat ancien maire de Vieille-Toulouse déclare que les industriels ne sont pas seuls responsables de la catastrophe et que les élus qui ont participé aux réunions du secrétariat permanent de la prévention des pollutions industrielles, SPPI, qui se tenaient à la DRIRE ont leur part de responsabilités.

Actualité locale et régionale ; HAUTE-GARONNE ; TOULOUSE ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE ; URBANISME

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le président du Conseil Général estime qu'il faut arrêter immédiatement et définitivement l'activité du site. "Cette décision s'impose car nous devons prendre des mesures de reconstruction. Nous ne pourrons le faire qu'après la décision d'arrêt. ". Les reconstructions de l'hôpital psychiatrique, du parc routier de la DDE ou du dépôt de la Semvat en sont tributaires. Mais Pierre Izard n'a pas de proposition à présenter pour déplacer ces activités.
Le président du Conseil Général estime qu'il faut arrêter immédiatement et définitivement l'activité du site. "Cette décision s'impose car nous devons prendre des mesures de reconstruction. Nous ne pourrons le faire qu'après la décision d'arrêt. ". Les reconstructions de l'hôpital psychiatrique, du parc routier de la DDE ou du dépôt de la Semvat en sont tributaires. Mais Pierre Izard n'a pas de proposition à présenter pour déplacer ces ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; AZF ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE ; CHIMIE

... Lire [+]

U V

- 1 p

"La DRIRE fixe les règles et prescriptions que doivent appliquer les entreprises en veillant à ce qu'elles soient respectées, notamment par des inspections. Aucun risque d'explosion n'était prévu pour la Grande Paroisse. Notre dernière visite date du 17 mai 2001 et avait pour objectif l'organisation de l'entreprise en matière de sécurité. Si ce n'était pas parfait, c'était globalement satisfaisant, ne remettant pas en cause la sécurité de l'entreprise. Il y a une règle absolue : c'est l'entreprise qui est responsable de sa sécurité, l'industriel propose des solutions pour respecter les objectifs que nous lui fixons"
"La DRIRE fixe les règles et prescriptions que doivent appliquer les entreprises en veillant à ce qu'elles soient respectées, notamment par des inspections. Aucun risque d'explosion n'était prévu pour la Grande Paroisse. Notre dernière visite date du 17 mai 2001 et avait pour objectif l'organisation de l'entreprise en matière de sécurité. Si ce n'était pas parfait, c'était globalement satisfaisant, ne remettant pas en cause la sécurité de ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE AU TRAVAIL ; SECURITE CIVILE ; SINISTRE ; AZF ; RISQUE TECHNOLOGIQUE

... Lire [+]

U V

- 3 P

Lionel Jospin a annoncé la mise en chantier d'un plan de prévention des risques technologiques. Il souhaite renforcer le rôle des comités locaux de prévention. 100 nouveaux postes d'inspecteurs seront créés. Après l'"Erika", Total n'a plus droit à l'erreur. Selon un expert en management et maîtrise des risques industriels, "délocaliser revient à déplacer le risque".
Lionel Jospin a annoncé la mise en chantier d'un plan de prévention des risques technologiques. Il souhaite renforcer le rôle des comités locaux de prévention. 100 nouveaux postes d'inspecteurs seront créés. Après l'"Erika", Total n'a plus droit à l'erreur. Selon un expert en management et maîtrise des risques industriels, "délocaliser revient à déplacer le risque".

TOULOUSE ; SINISTRE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2p

Les textes, qui depuis 1976, sont destinés à assurer la protection des habitants, n'ont pas été intégrés dans les plans d'occupations des sols avec assez de rigueur. Des commerces, des routes et même un groupe scolaire ont été construits près de l'usine AZF. Lors de l'extension de l' usine, les habitants ont été insuffisamment informés. A Lyon, Grenoble, Marseille, les responsables syndicaux des sites chimiques dénoncent les personnels insuffisants, le recours à la sous-traitance qui affecte la qualification et donc la sécurité.
Les textes, qui depuis 1976, sont destinés à assurer la protection des habitants, n'ont pas été intégrés dans les plans d'occupations des sols avec assez de rigueur. Des commerces, des routes et même un groupe scolaire ont été construits près de l'usine AZF. Lors de l'extension de l' usine, les habitants ont été insuffisamment informés. A Lyon, Grenoble, Marseille, les responsables syndicaux des sites chimiques dénoncent les personnels ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; FRANCE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SINISTRE ; CHIMIE ; ENVIRONNEMENT ; AZF ; URBANISME ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2 p

La délimitation de la zone Seveso à Toulouse procède d'une interprétation minimaliste de la directive Seveso. Des dérogations ont été apportées au principe d'inconstructibilité prôné par la directive.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; URBANISME ; ENVIRONNEMENT ; AZF ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 6 p

La députée de la 4ème circonscription de Toulouse est intervenue à l'Assemblée Nationale pour poser la question "lancinante sur la nécessité d'ouvrir le débat sur la sécurité des sites chimiques...sans négliger leur impact sur l'environnement ainsi que leur dimension économique".
En lui répondant, Lionel Jospin a réaffirmé que la priorité doit rester la maîtrise du risque industriel lui-même. "Cette très grave catastrophe nous oblige à remettre à plat la gestion du risque industriel, la surveillance et le contrôle des installations, la politique d'urbanisation des sites. On doit veiller à protéger ceux qui travaillent dans ces sites."
La députée de la 4ème circonscription de Toulouse est intervenue à l'Assemblée Nationale pour poser la question "lancinante sur la nécessité d'ouvrir le débat sur la sécurité des sites chimiques...sans négliger leur impact sur l'environnement ainsi que leur dimension économique".
En lui répondant, Lionel Jospin a réaffirmé que la priorité doit rester la maîtrise du risque industriel lui-même. "Cette très grave catastrophe nous oblige à remettre ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; AZF ; CHIMIE ; SECURITE CIVILE ; SINISTRE

... Lire [+]

Toujours des alertes | LA DEPECHE DU MIDI 03/10/2001

Article

U V

- 1 p

Les artificiers de la police multiplient les interventions depuis la réactivation du plan Vigipirate. Hier, une fausse alerte à la bombe a eu lieu à Entiore.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Pour 7 Toulousains sur 10, la plate-forme chimique sud de l'agglomération doit disparaître du paysage. La majorité des personnes interrogées n'est pas sensible aux arguments économiques régionaux (1100 emplois directs et 2300 emplois induits) et internationaux (risque de délocalisation massive). 51,6 % des Toulousains pensent que le dynamisme économique de la métropole sera affecté par ce tragique évènement. La responsabilité de l'explosion est partagée : TotalFinaElf, pouvoirs publics, élus. Sur l'avenir du site, sur les mesures de protection et de surveillance des installations dangereuses, sur l'obligation de transparence, le débat est ouvert.
Pour 7 Toulousains sur 10, la plate-forme chimique sud de l'agglomération doit disparaître du paysage. La majorité des personnes interrogées n'est pas sensible aux arguments économiques régionaux (1100 emplois directs et 2300 emplois induits) et internationaux (risque de délocalisation massive). 51,6 % des Toulousains pensent que le dynamisme économique de la métropole sera affecté par ce tragique évènement. La responsabilité de l'explosion est ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; CHIMIE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Des moyens considérables ont été mobilisés pour assurer la sécurité des biens et des personnes depuis le 21 septembre.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Patrick Tanguy, président du directoire du groupe Technal, emploie 1 000 personnes sur le site toulousain partiellement détruit. Il se bat pour faire redémarrer l'activité et obtenir de la part de la DRIRE des assurances : "la réindustrialisation du secteur ne peut se passer de préalables, la DRIRE doit expliquer la notion de confinement, totalement floue pour l'instant". Avec l'appui d'autres entreprises du secteur, il exige que le ministère de l'Environnement, la préfecture et les entreprises potentiellement dangereuses assument leurs obligations de sécurité. Si ce degré d'exigence entraîne la fermeture de ces sites, il est prêt à proposer des solutions de réemploi.
Patrick Tanguy, président du directoire du groupe Technal, emploie 1 000 personnes sur le site toulousain partiellement détruit. Il se bat pour faire redémarrer l'activité et obtenir de la part de la DRIRE des assurances : "la réindustrialisation du secteur ne peut se passer de préalables, la DRIRE doit expliquer la notion de confinement, totalement floue pour l'instant". Avec l'appui d'autres entreprises du secteur, il exige que le ministère de ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; CHIMIE ; TECHNAL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 3 p

Table-ronde organisée par la Dépêche du Midi entre les représentants des victimes de la catastrophe, des salariés d'AZF, des patrons, des chercheurs et des écologistes, des industriels (Claude Terrazzoni) : personne n'a nié "l'intérêt pour le pays de conserver et de développer un indispensable et moderne pôle chimique", personne n'a mis en doute "l'impérieuse nécessité de le sécuriser".
Table-ronde organisée par la Dépêche du Midi entre les représentants des victimes de la catastrophe, des salariés d'AZF, des patrons, des chercheurs et des écologistes, des industriels (Claude Terrazzoni) : personne n'a nié "l'intérêt pour le pays de conserver et de développer un indispensable et moderne pôle chimique", personne n'a mis en doute "l'impérieuse nécessité de le sécuriser".

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; CHIMIE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le hall 2 de l'aéroport de Toulouse-Blagnac évacué hier matin à cause d'un voyageur ayant abandonné ses bagages le temps de garer sa voiture.

Aéronautique et Transport aérien ; AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Une émanation nauséabonde a semé le trouble, hier soir, dans les quartiers sud de Toulouse. Son origine semble liée à un transfert de cuve et de produits liquides et gazeux, la mise en sécurité du site devant durer plusieurs jours.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SINISTRE ; AZF ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2p

La tendance était largement entamée au début de l'été. On avance une hausse de la délinquance, de 20% en zone police, Toulouse, Colomiers, Saint-Gaudens, et de 22% en zone gendarmerie. Ces statistiques traduisent une augmentation spectaculaire de la délinquance en Haute-Garonne. Parmi tous les délits, ce sont les cambriolages qui ont effectué la progression la plus spectaculaire, ainsi que les vols dans les véhicules. Globalement, la délinquance de voie publique, celle qui nourrit le sentiment d'insécurité, s'est accrue.
La tendance était largement entamée au début de l'été. On avance une hausse de la délinquance, de 20% en zone police, Toulouse, Colomiers, Saint-Gaudens, et de 22% en zone gendarmerie. Ces statistiques traduisent une augmentation spectaculaire de la délinquance en Haute-Garonne. Parmi tous les délits, ce sont les cambriolages qui ont effectué la progression la plus spectaculaire, ainsi que les vols dans les véhicules. Globalement, la délinquance ...

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; HAUTE-GARONNE ; VOL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 3p

Avant de signer un contrat local de sécurité, 29 communes de l'agglomération ont fait l'objet d'une enquête sur le sentiment d'insécurité. La préoccupation est largement répandue mais 82% des personnes interrogées se déclarent "tout à fait ou assez en sécurité" pour ce qui les concerne.

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; HAUTE-GARONNE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 3p

Claude Raynal, maire de Tournefeuille et vice-président de la communauté d'agglomération du grand Toulouse revient sur l'insécurité et le contrat local de sécurité que 29 communes s'apprêtent à signer. Le CLS péri-urbain propose une série de 22 mesures pour tenter d'enrayer l'augmentation de la délinquance dans l'agglomération. Il doit être signé en présence du ministre de l'Intérieur, Daniel Vaillant, le 28 janvier 2002.
Claude Raynal, maire de Tournefeuille et vice-président de la communauté d'agglomération du grand Toulouse revient sur l'insécurité et le contrat local de sécurité que 29 communes s'apprêtent à signer. Le CLS péri-urbain propose une série de 22 mesures pour tenter d'enrayer l'augmentation de la délinquance dans l'agglomération. Il doit être signé en présence du ministre de l'Intérieur, Daniel Vaillant, le 28 janvier 2002.

Actualité locale et régionale ; HAUTE-GARONNE ; SECURITE CIVILE ; COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION

... Lire [+]

U V

- 1 p

Au dernier conseil municipal, la mairie a signalé être destinataire d'une pétition, signée par 957 personnes, dénonàant l'insécurité. Cette pétition est une initiative des commerçants, artisans et professions libérales.

Commerce et distribution ; CARBONNE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2 p

29 communes de la périphérie toulousaine signeront lundi leur contrat local de sécurité. Le plan d'action, dont la durée n'est pas limitée dans le temps, concernera : la sécurité routière, la sécurité dans les transports, la politique pénale et la lutte contre l'insécurité.

Actualité locale et régionale ; HAUTE-GARONNE ; BANLIEUE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Le maire veut faire de Toulouse "un lieu d'expérimentation", alors que la délinquance a augmenté de 20 % en Haute-Garonne entre janvier et octobre 2001. Il a demandé l'ouverture des commissariats la nuit, et un nouveau contrat local de sécurité, celui de 1999 n'ayant pas apporté les résultats escomptés à cause de moyens insuffisants. Le maire de Toulouse souhaite agir par la répression et la prévention. La police municipale passera de 116 à 200 agents.
Le maire veut faire de Toulouse "un lieu d'expérimentation", alors que la délinquance a augmenté de 20 % en Haute-Garonne entre janvier et octobre 2001. Il a demandé l'ouverture des commissariats la nuit, et un nouveau contrat local de sécurité, celui de 1999 n'ayant pas apporté les résultats escomptés à cause de moyens insuffisants. Le maire de Toulouse souhaite agir par la répression et la prévention. La police municipale passera de 116 à 200 ...

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE ; MAIRIE DE TOULOUSE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Le préfet a confirmé, hier, l'augmentation de 20 % des crimes et délits en 2001, soit trois fois plus en Haute-Garonne qu'en France. Tous les secteurs de police sont touchés mais c'est dans le centre-ville de Toulouse que les délits sont les plus nombreux. Le Contrat local de sécurité périurbain adopté hier est le plus grand de France, il concerne 29 communes et 640.000 habitants.

Actualité locale et régionale ; HAUTE-GARONNE ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2 p

Entre 2000 et 2001, le commissariat du quartier a enregistré près de 50 % de plaintes en plus. Témoignages d'habitants et commerçants.

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; JOLIMONT ; VOL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1p

Bien que les cambriolages et vols à la roulotte aient doublé, les habitants de Revel n'ont pas un sentiment d'insécurité. Les commerçants ont tout de même changé leurs habitudes : ils gardent moins d'argent en caisse et ferment mieux leurs magasins.

Commerce et distribution ; REVEL ; VOL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1p

Les zones industrielles, les banques, les commerces sont, tout particulièrement, victimes des malfrats toulousains qui descendent dans le sud toulousain. Mais après une très forte augmentatioon en 2000, la délinquance se stabilise.

Actualité locale et régionale ; SAINT-GAUDENS ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1p

Le ministre de la Ville, Claude Bartolone, est à Toulouse, ce vendredi 1er mars pour la signature de l'accord cadre du grand projet de ville qui associe l'Etat, la ville de Toulouse, le conseil général, le conseil régional dans un ambitieux projet de réhabilitation urbanistique et sociale de l'ensemble des quartiers du Grand Mirail et d'Empalot. Les conseillers municipaux de la gauche plurielle et les Motivé-e-s ont vivement critiqué la méthode d'élaboration du projet, selon eux sans concertation approfondie avec les habitants. Claude Bartolone rappelle la situation exceptionnelle engendrée par l'explosion d'AZF. Il prévoit une évaluation du grand projet de ville à mi-mandat, dans trois ans.
Le ministre de la Ville, Claude Bartolone, est à Toulouse, ce vendredi 1er mars pour la signature de l'accord cadre du grand projet de ville qui associe l'Etat, la ville de Toulouse, le conseil général, le conseil régional dans un ambitieux projet de réhabilitation urbanistique et sociale de l'ensemble des quartiers du Grand Mirail et d'Empalot. Les conseillers municipaux de la gauche plurielle et les Motivé-e-s ont vivement critiqué la méthode ...

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; RENOVATION URBAINE ; SECURITE CIVILE ; AMENAGEMENT URBAIN

... Lire [+]

U V

- 3p

Le 1er juin 2001, le conseil municipal a pris plusieurs délibérations relatives à la sécurité. Le doublement des effectifs de la police municipale, le financement de maisons du droit et de la justice et, dans l'agglomération, la création d'un centre d'éducation renforcée destiné aux jeunes délinquants. Le maire préconise également, parmi les mesures d'urgence, un plus grand nombre d'ouvertures de commissariats de nuit dans les quartiers. Ce programme est très dépendant pour l'essentiel de moyens à mettre en oeuvre par l'Etat.
Le 1er juin 2001, le conseil municipal a pris plusieurs délibérations relatives à la sécurité. Le doublement des effectifs de la police municipale, le financement de maisons du droit et de la justice et, dans l'agglomération, la création d'un centre d'éducation renforcée destiné aux jeunes délinquants. Le maire préconise également, parmi les mesures d'urgence, un plus grand nombre d'ouvertures de commissariats de nuit dans les quartiers. Ce ...

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La CCI de Toulouse a lancé une enquête auprès de 250 commerçants du centre ville. Les premières réponses font état de tags, vandalisme, agressions verbales et physiques. Pour l'instant, seulement 30 commerçants ont répondu au questionnaire.

La chambre de commerce et d'industrie ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE ; COMMERCANT ; CCI TOULOUSE

... Lire [+]

U V

- 1 p

De plus en plus de commerçants de Fonsorbes travaillent dans des conditions difficiles et sont stressés par l'insécurité grandissante. Certains ont déjà été cambriolés plusieurs fois. La commune demande un renforcement des effectifs de gendarmerie de la brigade de Saint-Lys.

Commerce et distribution ; FONSORBES ; VOL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 2 p

Le GIR Midi-Pyrénées (Groupement d'intervention Régional) a été lancé le 10 juin. Cette structure regroupant des gendarmes, policiers, douaniers et agents de l'administration fiscale, est dirigée à Toulouse par un officier supérieur de la Gendarmerie, le lieutenant colonel Sevilla. Il s'agit d'un pôle de compétences pour s'attaquer à l'économie souterraine, les trafics, le blanchiment d'argent.. Toutes formes de délinquance qui ont tendance à se développer.
Le GIR Midi-Pyrénées (Groupement d'intervention Régional) a été lancé le 10 juin. Cette structure regroupant des gendarmes, policiers, douaniers et agents de l'administration fiscale, est dirigée à Toulouse par un officier supérieur de la Gendarmerie, le lieutenant colonel Sevilla. Il s'agit d'un pôle de compétences pour s'attaquer à l'économie souterraine, les trafics, le blanchiment d'argent.. Toutes formes de délinquance qui ont tendance à se ...

Actualité locale et régionale ; MIDI-PYRENEES ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE

... Lire [+]

U V

- 1 P

La Fédération des horlogers, bijoutiers, joailliers, orfèvres (HBJO) a présenté à Toulouse son fameux livre blanc, lors du 99 ème congrès national de la profession, dédié à la sécurité. Ce document dresse le constat de la délinquance et des modes opératoires. Il propose un catalogue d'actions à mener et insiste sur la nécessité de développer un système de communication de l'information.
La Fédération des horlogers, bijoutiers, joailliers, orfèvres (HBJO) a présenté à Toulouse son fameux livre blanc, lors du 99 ème congrès national de la profession, dédié à la sécurité. Ce document dresse le constat de la délinquance et des modes opératoires. Il propose un catalogue d'actions à mener et insiste sur la nécessité de développer un système de communication de l'information.

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; HAUTE-GARONNE ; MANIFESTATION PROFESSIONNELLE ; SECURITE CIVILE ; BIJOUTERIE

... Lire [+]

U V

- 2 p

La profession en colère édite un livre blanc et interpelle ministres et députés. Témoignage de Georges Bouchara, joaillier haut-garonnais multibraqué et exaspéré. Les parades restent aléatoires.

Commerce et distribution ; HAUTE-GARONNE ; BIJOUTERIE ; SECURITE CIVILE ; VOL

... Lire [+]

U V

- 1 p

Depuis la catastrophe d'AZF, les entreprises s'interrogent sur leurs méthodes de gestion de la sécurité. Une majorité de Français pense que la chimie est moins sûre que le nucléaire. Selon un expert, "la chimie rejoint désormais le nucléaire ou l'aéronautique, des industries qui sont sous le contrôle implicite du grand public". La catastrophe de Toulouse a remis sur le devant de la scène deux problèmes majeurs : le recours accru à la sous-traitance, la gestion de la sécurité.
NB : Le résultat de l'enquête Sofres est enregistré en ouvrage, sous la référence sofres0507.
Depuis la catastrophe d'AZF, les entreprises s'interrogent sur leurs méthodes de gestion de la sécurité. Une majorité de Français pense que la chimie est moins sûre que le nucléaire. Selon un expert, "la chimie rejoint désormais le nucléaire ou l'aéronautique, des industries qui sont sous le contrôle implicite du grand public". La catastrophe de Toulouse a remis sur le devant de la scène deux problèmes majeurs : le recours accru à la so...

Economie et Conjoncture ; Recherche innovation et technologie ; CHIMIE ; RISQUE TECHNOLOGIQUE ; SECURITE CIVILE ; GESTION DU RISQUE

... Lire [+]

U H

- 3 + 27 p

Frappé par la catastrophe du 21 septembre 2001 à Toulouse, ATOFINA a décidé d'engager un programme d'actions et d'information sur la sécurité de ses sites. Afin de préparer ces programmes, une enquête a été confiée à la Sofres, qui permet de cerner l'état de l'opinion et les questions que se pose la population en matière de risque industriel. D'un caractère exceptionnel par son ampleur et sa méthodologie, cette étude montre que la sécurité des sites industriels est une préoccupation réelle dans l'opinion et que le besoin d'information est considérable.
- Présentation de l'enquête : La sécurité des sites industriels : une préoccupation réelle, mais pas de climat de panique. La principale crainte : des pollutions insidieuses. L'industrie chimique plus inquiétante que le nucléaire. Information et communication sur le risque industriel : un déficit criant qui alimente le climat d'inquiétude. Source et crédibilité de l'info : fort attachement à la proximité. Une communication de proximité qui rassure.
- Principaux résultats de l'enquête.
Frappé par la catastrophe du 21 septembre 2001 à Toulouse, ATOFINA a décidé d'engager un programme d'actions et d'information sur la sécurité de ses sites. Afin de préparer ces programmes, une enquête a été confiée à la Sofres, qui permet de cerner l'état de l'opinion et les questions que se pose la population en matière de risque industriel. D'un caractère exceptionnel par son ampleur et sa méthodologie, cette étude montre que la sécurité des ...

RISQUE TECHNOLOGIQUE ; CHIMIE ; GESTION DU RISQUE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 98 p

La première partie, intitulée, dégâts et vécus de l'insécurité dans l'habitat, dresse l'état des types d'atteintes aux lieux ou aux personnes. La deuxième partie concerne les réponses apportées à ces problèmes : initiatives et attentisme, foisonnement et incohérences. La troisième partie jette les bases de la construction d'une politique et d'une mobilisation spécifiques en faveur de la sécurité dans le logement : le droit à la sécurité dans l'habitat : rapprocher les normes et les réalités.
La première partie, intitulée, dégâts et vécus de l'insécurité dans l'habitat, dresse l'état des types d'atteintes aux lieux ou aux personnes. La deuxième partie concerne les réponses apportées à ces problèmes : initiatives et attentisme, foisonnement et incohérences. La troisième partie jette les bases de la construction d'une politique et d'une mobilisation spécifiques en faveur de la sécurité dans le logement : le droit à la sécurité dans ...

LOGEMENT SOCIAL ; SECURITE CIVILE ; POLITIQUE DU LOGEMENT ; URBANISME

... Lire [+]

U V

- 1 p

Cafetiers et commerçants se plaignent de la présence de marginaux qui interpellent leurs clients place Esquirol, rue des Filatiers, rue des Changes, rue des Marchands et place de La Trinité. Esquirol, comme Le Capitole, Wilson, Victor Hugo, et la rue St Rome, avec la proximité du métro, les commerces et les terrasses des cafés attirent les SDF. Les problèmes viennent surtout de ceux qui se droguent. Les commerçants ont adressé une pétition à la mairie, et la police a mis en place des rondes, mais les problèmes persistent. La mairie a évoqué une prochaine hausse des effectifs de police et une police de proximité effective 24h / 24 dans les quartiers.
Cafetiers et commerçants se plaignent de la présence de marginaux qui interpellent leurs clients place Esquirol, rue des Filatiers, rue des Changes, rue des Marchands et place de La Trinité. Esquirol, comme Le Capitole, Wilson, Victor Hugo, et la rue St Rome, avec la proximité du métro, les commerces et les terrasses des cafés attirent les SDF. Les problèmes viennent surtout de ceux qui se droguent. Les commerçants ont adressé une pétition à la ...

Actualité locale et régionale ; Commerce et distribution ; TOULOUSE ; COMMERCANT ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Patrick Soula a ouvert un restaurant sur la zone de Labège Innopole. Cambriolé trois fois en quatre mois, il a participé à la réunion organisée à Diagora le 26 novembre qui a rassemblé commerçants et gendarmerie pour trouver des réponses concrètes en terme de sécurité. Parmi les solutions envisagées, un système de vidéosurveillance est actuellement à l'étude. La poursuite des aménagements préventifs, éclairage public, pose de bornes au sol et coordination entre services de surveillance privés sont parmi les moyens qu'il reste à peaufiner. En relation avec la commune de Labège, une réflexion est menée sur l'opportunité de la mise à disposition d'une police municipale.
Patrick Soula a ouvert un restaurant sur la zone de Labège Innopole. Cambriolé trois fois en quatre mois, il a participé à la réunion organisée à Diagora le 26 novembre qui a rassemblé commerçants et gendarmerie pour trouver des réponses concrètes en terme de sécurité. Parmi les solutions envisagées, un système de vidéosurveillance est actuellement à l'étude. La poursuite des aménagements préventifs, éclairage public, pose de bornes au sol et ...

Actualité locale et régionale ; LABEGE ; VOL ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Les chiffres de la délinquance sont en baisse de 4,85 % dans l'agglomération toulousaine. Le centre-ville est toujours le secteur où se concentrent le plus de délits avec 26,90 % de l'ensemble des méfaits en 2002. Dans le centre-ville, une hausse de 4,05 % a été enregistrée par rapport à 2001, alors que dans la plus grande partie de la ville les chiffres sont en baisse. Le quartier de Jolimont affiche la hausse la plus spectaculaire avec 17,30 %. C'est dans le quartier de l'Ormeau que la baisse est la plus sensible : -17,43 %. Les commissariats du Mirail et de Bagatelle ont aussi enregistré des baisses importantes.
Les chiffres de la délinquance sont en baisse de 4,85 % dans l'agglomération toulousaine. Le centre-ville est toujours le secteur où se concentrent le plus de délits avec 26,90 % de l'ensemble des méfaits en 2002. Dans le centre-ville, une hausse de 4,05 % a été enregistrée par rapport à 2001, alors que dans la plus grande partie de la ville les chiffres sont en baisse. Le quartier de Jolimont affiche la hausse la plus spectaculaire avec 17,30 ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; VOL ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 4 p

Au palmarès des agglomérations de plus de 100 000 habitants, en ce qui concerne les chiffres des crimes et délits et sur l'action des services de sécurité, Toulouse n'est pas bien placée. L'agglomération toulousaine est 35ème sur 45 pour le classement de la sécurité en province. En ce qui concerne la performance policière, Toulouse est à la dernière place. La ville, qui annonce une baisse de la délinquance d'environ 4 % en 2002, figure en queue de peloton pour la réactivité policière, avec seulement 13 % d'affaires résolues. Nicolas Sarkosy doit rencontrer les responsables de la police locale lundi 3 février. La police locale récuse toute accusation d'inefficacité, et précise que sa dernière place ne serait due qu'au manque d'effectifs et à la mise en place de la police de proximité qui a multiplié le nombre d'affaires à traiter.
Au palmarès des agglomérations de plus de 100 000 habitants, en ce qui concerne les chiffres des crimes et délits et sur l'action des services de sécurité, Toulouse n'est pas bien placée. L'agglomération toulousaine est 35ème sur 45 pour le classement de la sécurité en province. En ce qui concerne la performance policière, Toulouse est à la dernière place. La ville, qui annonce une baisse de la délinquance d'environ 4 % en 2002, figure en queue ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Nicolas Sarkozy annonce un renforcement des forces de police en Haute-Garonne. A Toulouse," la situation s'améliore dans les quartiers populaires, mais il existe d'autres endroits où il faut faire davantage". Saint-Gaudens demeurera en zone de compétence de la police nationale. La circonscription de sécurité publique de Toulouse sera élargie pour mettre sous compétence de la police nationale les communes de Blagnac et de Tournefeuille. Un commissariat subdivisionnaire sera implanté dans chacune de ces deux villes. L'ensemble représentera plus de cent policiers supplémentaires dans le département.
Nicolas Sarkozy annonce un renforcement des forces de police en Haute-Garonne. A Toulouse," la situation s'améliore dans les quartiers populaires, mais il existe d'autres endroits où il faut faire davantage". Saint-Gaudens demeurera en zone de compétence de la police nationale. La circonscription de sécurité publique de Toulouse sera élargie pour mettre sous compétence de la police nationale les communes de Blagnac et de Tournefeuille. Un ...

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 3 p

"La police de proximité a été développée aux dépens de la police de nuit et de la police d'investigation". Le ministre de l'Intérieur a interpellé à plusieurs reprises le directeur départemental de la sécurité publique et le préfet. Il a demandé au préfet d'organiser des réunions de concertation au rythme d'une par semaine, il s'est engagé à augmenter le nombre de brigades anticriminalité mais sans progression d'effectifs.
"La police de proximité a été développée aux dépens de la police de nuit et de la police d'investigation". Le ministre de l'Intérieur a interpellé à plusieurs reprises le directeur départemental de la sécurité publique et le préfet. Il a demandé au préfet d'organiser des réunions de concertation au rythme d'une par semaine, il s'est engagé à augmenter le nombre de brigades anticriminalité mais sans progression d'effectifs.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

U V

- 1 p

Lors de sa visite hier à Toulouse, Nicolas Sarkozy a déclaré "Si je suis venu aujourd'hui, c'est parce que les choses ne vont pas bien, il faut réagir, et c'est moi qui vais mener la réaction". Avec seulement 13 % d'affaires réussies l'an dernier,Toulouse qui devait être la vitrine de la "police de proximité" figure dernière au palmares de l'efficacité policière.
Lors de sa visite hier à Toulouse, Nicolas Sarkozy a déclaré "Si je suis venu aujourd'hui, c'est parce que les choses ne vont pas bien, il faut réagir, et c'est moi qui vais mener la réaction". Avec seulement 13 % d'affaires réussies l'an dernier,Toulouse qui devait être la vitrine de la "police de proximité" figure dernière au palmares de l'efficacité policière.

Commerce et distribution ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE

... Lire [+]

U V

- 1 p

La délinquance a augmenté de 12 % en janvier en Haute-Garonne. L'on constate une flambée des cambriolages dans les zones périurbaines de Toulouse. Le discours de Nicolas Sarkosy lors de sa venue à Toulouse a porté un coup au moral des policiers. La Conférence départementale de sécurité réunie sous l'autorité du préfet a prôné la nécessaire collaboration entre la police et la gendarmerie et des opérations communes vont avoir lieu.
La délinquance a augmenté de 12 % en janvier en Haute-Garonne. L'on constate une flambée des cambriolages dans les zones périurbaines de Toulouse. Le discours de Nicolas Sarkosy lors de sa venue à Toulouse a porté un coup au moral des policiers. La Conférence départementale de sécurité réunie sous l'autorité du préfet a prôné la nécessaire collaboration entre la police et la gendarmerie et des opérations communes vont avoir lieu.

Actualité locale et régionale ; TOULOUSE ; SECURITE CIVILE ; SERVICE DE SECURITE ; VOL

... Lire [+]

U V

- 1 p

La préfecture de la Haute-Garonne a officiellement communiqué les chiffres de la délinquance du mois de janvier, confirmant la hausse de 12,43%. Ce baromètre mensuel voulu par le ministre de l'Intérieur, détaille les variations dans les secteurs de la police (+7,30%) et de la gendarmerie où l'augmentation est la plus forte (+22,84%). La délinquance de voie publique est en augmentation dans le département.
La préfecture de la Haute-Garonne a officiellement communiqué les chiffres de la délinquance du mois de janvier, confirmant la hausse de 12,43%. Ce baromètre mensuel voulu par le ministre de l'Intérieur, détaille les variations dans les secteurs de la police (+7,30%) et de la gendarmerie où l'augmentation est la plus forte (+22,84%). La délinquance de voie publique est en augmentation dans le département.

Actualité locale et régionale ; HAUTE-GARONNE ; SECURITE CIVILE

... Lire [+]

Z